Il gagne 22 millions de dollars en un an, à seulement... 7 ans

Par
18
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Star sur You Tube, Ryan n’a que 7 ans et pourtant, il est déjà plus riche que le commun des mortels. Un succès qui ne manque pas de relancer le débat sur le travail des enfants.

À première vue, Ryan est un enfant comme tous les autres, à ceci près que ce petit garçon âgé de 7 ans est déjà… multimillionnaire. Non, vous ne rêvez pas, le bambin est en effet l’une des personnes les mieux rémunérées sur You Tube, si l’on en croit le très sérieux classement des YouTubeurs les plus riches, publié par le magazine Forbes.

Avec sa chaîne baptisée « Ryan ToysReview », lancée en 2015 et gérée par ses parents, l’enfant aurait ainsi gagné 22 millions de dollars en un an - entre juin 2017 et juillet 2018 - grâce aux revenus générés par la publicité. Une somme colossale et une situation qui suscite une certaine polémique outre-Atlantique, alors qu’un vide juridique existe quant au travail des enfants sur internet.

Il gagne 22 millions de dollars en un an, à seulement… 8 ans. Crédit photo : capture d'écran You Tube

25 milliards de vues

Véritable star de la toile, Ryan est aujourd’hui devenu un visage incontournable de You Tube aux États-Unis. Les chiffres de ses vidéos donnent d’ailleurs le tournis et pourraient faire pâlir n’importe quel YouTubeur de la planète.

Ainsi, sa chaîne, qui compte 17 millions d’abonnés, cumule plus de 25 milliards de vues. Ce qui en fait la troisième chaîne la plus consultée derrière celle de la la société de production de Bollywood « T-Series » et la très populaire chaîne officielle du catch américain « WWE », lesquelles totalisent toutefois plus d’abonnés.

Comment expliquer un tel succès ? Il faut savoir que la tendance à l’ « unboxing » - qui désigne ces vidéos dans lesquelles des personnes se filment en déballant les emballages d'objets qu’ils viennent d’acquérir - est un grand pourvoyeur d'images virales sur les plateformes spécialisées, comme You Tube.

Il gagne 22 millions de dollars en un an, à seulement… 8 ans. Crédit photo : capture d'écran You Tube

L’industrie du jouet n’échappant pas au phénomène, de nombreuses chaîne créées à cet effet ont ainsi vu le jour et les enfants mis en scène dans ces vidéos sont devenus de véritables célébrités. La starification du petit Ryan n’est donc pas un cas isolé mais son incroyable succès est à chercher ailleurs. Il n’est en réalité que le fruit d’une séquence virale, postée il y a 3 ans.

Exploitation parentale ?

En effet, alors que sa chaîne avait connu des débuts que l’on qualifiera de modestes, une vidéo datant du 1er juillet 2015 et dans laquelle le petit Ryan découvre une ribambelle de jouets estampillés « Disney Cars », dissimulés dans un œuf géant, l'a fait connaître du grand public donnant un coup de boost à sa notoriété.

Dès sa mise en ligne, la vidéo devient ainsi virale et se rapproche désormais du milliard de vues. Rien que ça ! Devant un tel succès, la mère de l’enfant décide à l’époque de démissionner de son poste de professeur de Chimie afin de se consacrer à la publication quasi quotidienne de vidéos similaires.

Afin de compenser le manque relatif d’abonnés - 17 millions certes mais beaucoup moins que les mastodontes présents sur You Tube -, elle réalise puis publie 1 225 vidéos mises en ligne en… 1 358 jours. Une cadence infernale qui pose fatalement la question du bien-être de l’enfant.

Dans une interview accordée en 2016 au site TubeFilter, la maman avait tenu à rassurer ses détracteurs en assurant que les clips étaient tournés le week-end afin de ne pas perturber le rythme scolaire hebdomadaire de l’enfant. Elle avait par ailleurs affirmé que c’était à la demande de son fils qu’elle s’était lancée dans cette entreprise. Après avoir vu des vidéos d’unboxing sur You Tube, Ryan aurait en effet demandé à sa mère : « Pourquoi ne suis-je pas sur You Tube alors que les autres enfants y sont ? »…

Malgré tout, les parents n’échappent pas aux critiques et de nombreux commentaires négatifs et autres « dislikes » sont visibles sur les vidéos de Ryan. Beaucoup d’internautes considèrent qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’une exploitation de l’enfant. Quid de la loi ? Si l’État du Texas, dans lequel réside la famille, encadre bien le travail des enfants au sein de l’industrie cinématographique, il existe néanmoins un vide juridique concernant internet lorsque l’entreprise incriminée est familiale. Ainsi, selon la législation, rien ne s’oppose au travail de l’enfant ni au nombre d’heures exercées par ce dernier, tant qu’il n’est pas mis en danger.

Mais à partir de quand peut-on juger de la dangerosité de l’activité ? C’est là tout le débat…

Source : 20 minutes
Commentaires