Il jette un réfrigérateur dans un fossé, la police le force à aller le récupérer

Par
4 171
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Direction l'Andalousie aujourd'hui pour un fait divers qui en dit long sur les mauvaises habitudes de certaines personnes lorsqu'il s'agit d'environnement.

L’arroseur arrosé ! Un jeune espagnol, qui avait jeté un réfrigérateur dans la nature, a été contraint par la Guardia civil de Seprona – l’équivalent de notre gendarmerie - de retourner chercher l’appareil là où il s’en était débarrassé.

Les faits se sont déroulés il y a quelques jours non loin de la ville d’Olula del Rio, située dans la province d’Almeria, en Andalousie.

Ne sachant manifestement que faire de son frigo en fin de vie, l’homme âgé de 24 ans l’a en effet jeté dans un fossé, au bord d’une route.

Non content de polluer ainsi la nature, qui n’avait pourtant rien demandé, l’individu a eu de plus la brillante idée de filmer son méfait, puis de diffuser les images sur Twitter.

La vidéo a évidemment fait le tour du réseau social durant tout le week-end et ce qui devait arriver arriva. La police a fini par tomber dessus et n’a pas eu trop de mal à retrouver l’homme, qui – comble de l’ironie - travaille dans un centre de gestion des… déchets.

Ou plutôt travaillait, puisque son employeur, une fois averti, a décidé de le licencier.

« L’auteur des faits a été identifié (…) Il pensait que c’était une décharge depuis toujours et qu’il pouvait y jeter tous types d’appareils électroniques », ont précisé les gendarmes, qui ont donc obligé le suspect à descendre dans le fossé pour aller chercher son frigo. Et pour que cela lui serve de leçon, les policiers n'ont pas hésité à filmer à leur tour la scène, un poil humiliante pour le pollueur, qui a également été condamné à payer une amende de 45 000 euros.

Pas sûr néanmoins que ce dernier apprennent de ses erreurs à l'avenir. En effet, l'intéressé n’en était pas à son coup d’essai puisqu’il a avoué avoir déjà jeté une machine à laver au même endroit.

La police judiciaire a ouvert une enquête afin de déterminer s’il s’agit d’un acte isolé ou non.

Frigo Espagne
Commentaires