Indonésie : les anti-masques doivent creu­ser les tombes des personnes décédées du Covid-19

21Kpartages

L’Indonésie ne blague pas avec les anti-masques.

En Indonésie, les gens qui ne portent pas de masque de protection doivent creuser des tombes pour les personnes décédées du virus.

Les responsables de la régence de Gresik (Java oriental) sont à l’origine de cette idée radicale après avoir découvert que huit habitants avaient refusé de porter un masque en public pourtant obligatoire sur l’île. 

Crédit Photo : Kuncoro Widyo Rumpoko / Pacific Press

Une punition insolite 

À travers cette punition, les autorités souhaitent faire réfléchir ceux qui refusent de porter un masque aux conséquences de leurs actes.

Par groupe de deux, les huit contrevenants ont été dans l’obligation de creuser des fosses dans un cimetière public. Une personne devait s’occuper de creuser le sol tandis que l’autre dépo­sait une planche de bois à l’in­té­rieur du trou.

Crédit Photo : The Jakarta Post

« Il n'y a que trois fossoyeurs disponibles pour le moment, alors j'ai pensé que je pourrais mettre ces gens à contribution. J'espère que cela pourra créer un effet dissuasif contre les violations », a indiqué Suyono, chef du district de Cerme dans la province du Java orien­tal.

Crédit Photo : Surya 

Le nombre de cas de coronavirus ne cesse d'augmenter à Cerme, obligeant le village à intensifier les mesures préventives.

Désormais, les habitants qui ne respecteront pas les protocoles de sécurité seront passibles d’une amende ou de services communautaires, tels que le creusement de tombes : « Nous exhortons le public à porter des masques conformément aux protocoles de santé Covid-19 », a déclaré le chef de la police de Cerme.

Depuis le 14 septembre, Jakarta est soumise à des mesures sanitaires plus strictes. En effet, les autorités de la capitale indonésienne ont imposé un nouveau confinement d’une durée de deux semaines.

Pour le moment, l’île a enregistré plus de 220 000 cas de coro­na­vi­rus et près de 9000 décès. L’Indonésie est le pays le plus durement touché par le Covid-19 en Asie du Sud-Est.

Source : The Jakarta Post
Plus d'articles