Au moins 281 morts et plus de 1000 blessés en Indonésie suite à un énorme tsunami

Par
2 057
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ce samedi 22 décembre, un tsunami a dévasté les côtes méridionales de Sumatra et la partie occidentale de Java, faisant au moins 281 morts et plus de 1000 blessés selon le dernier bilan présenté ce matin par l’Agence nationale de gestion des catastrophes.

À l’heure actuelle, des dizaines de personnes sont encore portées disparues et les équipes de secours sont toujours à la recherche de survivants. Provoqué par un glissement de terrain qui aurait pour origine l’éruption volcanique du fameux Anak Krakatoa, les autorités ont été prises de vitesse par la soudaineté du tsunami.

Pour preuve, la vidéo choc d’un concert qui se tenait sur la plage de Java montre à quel point la vague meurtrière a surpris tout le monde. Aujourd’hui, la cause exacte de la catastrophe n’est toutefois toujours pas certaine et les autorités craignent donc une nouvelle déferlante. Si les opérations de secours se poursuivent, elles devraient s’arrêter au moindre signe de forte marée.

Selon des scientifiques, une partie importante du flan sud de l’île a glissé vers l’océan peu avant le tsunami : « Le risque de tsunami dans le détroit de la Sonde restera élevé tant que le volcan sera dans sa phase d’activité actuelle parce qu’il est susceptible de déclencher d’autres glissements de terrain sous-marins » indique Richard Teeuw, sismologue à l’université de Portsmouth.

Antara Foto / Ardiansyah / via REUTERS

Comment les autorités ont pu être prises de court par ce tsunami ? L’absence de séisme ou de tremblement de terre en serait la cause puisque, normalement, des systèmes d’alerte sont déclenchés. Dans ce cas de glissement de terrain, les autorités n’ont certainement pas vu le tsunami venir avant qu’il ne soit trop tard.

« C’est arrivé si vite. Je parlais avec un hôte chez nous quand ma femme a ouvert la porte en hurlant, paniquée. J’ai cru à un feu, mais en allant vers la porte, j’ai vu l’eau arriver » témoigne un survivant.

Google Maps

L’Anak Krakatoa est un volcan qui s’est formé vers 1928, enfant du légendaire Krakato qui avait causé 36 morts lors d’une éruption en 1883. Se transformant un petite île volcanique, dont le cratère atteint une altitude de 300 mètres au-dessus du niveau de la mer, l’Anak Krakatoa est dans un « état semi-perpétuel d’activité éruptive ». L’Indonésie est malheureusement sujette à une forte activité sismique et volcanique puisqu’elle compte 127 volcans actifs dans une zone où convergent trois grandes plaques tectoniques.

VIDEO : Le dernier tigre blanc du zoo de Maubeuge a été euthanasié
Source : Le Monde
Indonésie
Commentaires