Mort de Jacques Chirac à l'âge de 86 ans

Par
7 706
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

L'ancien Président de la République française de 1995 à 2007, Jacques Chirac, s'est éteint à l'âge de 86 ans, nous apprend l'AFP ce matin. Sa famille l'a annoncé ce jeudi 26 septembre au matin auprès des médias.

Depuis le décès de sa fille Laurence en 2016, la condition mentale et physique de l’ancien Président de la République française se trouvait diminuée. Victime d’un accident vasculaire cérébral en 2005, Jacques Chirac se faisait de plus en plus discret dans les médias.

Crédits photo : Shutterstock / 360b

Au début du mois de mars, Jean-Louis Debré, ancien président de l’assemblée nationale avait révélé dans une interview au Monde, les problèmes de mémoire de son ami Jacques Chirac. « Je ne sais pas s'il me reconnaît, j'en ressors moralement épuisé, ça me fait mal de le voir comme ça, mais j'ai la faiblesse de penser que ma présence lui fait du bien », avait-il confié.

Né le 29 novembre 1932 à Paris, Jacques Chirac suit des études à Sciences-Po à partir de 1951. Cinq ans plus tard, il épouse Bernadette Chodron de Courcel, avec qui il aura deux filles : Laurence et Claude. Bien qu’elle restera sa chère et tendre, Jacques Chirac n’en perd pas moins son âme de séducteur, certaines rumeurs de liaisons l’ont même suivi tout au long de sa vie.

Retour sur une longue carrière politique

La carrière politique de Jacques Chirac, qui s’étend sur plus de quarante ans, restera indéniablement l'une des plus importantes de la Vème République. Si sa politique extérieure et sa manière d'appréhender la fonction présidentielle ont souvent été louées, sa politique intérieure est loin d’avoir fait l'unanimité.

Il est très tôt embarqué dans la vie politique. En 1959, à sa sortie de l’ENA, il devient auditeur à la Cour des comptes. De 1962 à 1967, il est chargé de mission au cabinet du Premier ministre Georges Pompidou.

Le 27 mai 1974, il devient Premier ministre de Valéry Giscard d’Estaing, qui vient d’être élu président face à François Mitterrand. Le 25 août 1976, il présente sa démission et fonde le 5 décembre le Rassemblement pour la République (RPR), qu’il annonce comme un bastion du « travaillisme à la française ». Le 25 mars 1977, il est élu maire de Paris face au candidat giscardien Michel d’Ornano, poste qu’il occupera jusqu’en 1995.

En 1981, il se porte pour la première fois candidat à l’élection présidentielle, mais terminera troisième avec 18% des voix. 7 ans plus tard, il est de nouveau candidat aux élections présidentielles, pour finalement être battu au second tour par François Mitterrand (54%).

Le 4 novembre 1994, Jacques Chirac annonce sa candidature à la présidentielle dans une interview à La Voix du Nord. Après une campagne axée sur la « fracture sociale », où la pomme deviendra aussi la figure symbolique de sa campagne électorale, il est élu le 7 mai 1995 président de la République avec 52,64% des voix face à Lionel Jospin (PS) qui obtient 47,36% des suffrages.

Ses premiers mois de mandat sont compliqués, marqués par une polémique sur la reprise des essais nucléaires et un important mouvement social contre le plan de réforme de la Sécurité sociale préparé par son Premier ministre Alain Juppé.

Deux ans plus tard, le 21 avril 1997, il dissout l’Assemblée Nationale. Le 11 février 2002, il annonce à Avignon sa candidature à un deuxième mandat présidentiel. Le 5 mai, il est réélu avec 82,21% des voix, devançant largement Jean-Marie Le Pen qui obtient 17,79% des suffrages.

Le 17 mai 2007, il quitte l’Elysée après une passation des pouvoirs à Nicolas Sarkozy. En juin 2008, il lance sa fondation éponyme en faveur du développement durable et du dialogue des cultures.

Des zones de la forêt amazonienne de la taille d'un « terrain de football » perdues chaque minute
Décès Président France
Commentaires