Au Japon, une société récompense ses salariés non-fumeurs avec six jours de congés en plus

Par
7 926
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le monde du travail est divisé en deux catégories: ceux qui prennent des pauses clopes et ceux qui n’en prennent pas. Et au Japon, une société veut récompenser ses salariés non-fumeurs.

L’entreprise en question, intitulée «Piala Inc», spécialisée dans le marketing, a entendu les doléances de ses salariés non-fumeurs qui estimaient qu’ils travaillent plus de temps que leurs collègues qui s’octroyaient des pauses clopes.

Porte-parole de la compagnie, Hirotaka Matsushima a expliquéce qui les a menés à prendre cette décision : « L’un de nos employés, non-fumeur, a mis un message dans la boîte à suggestion de l’entreprise plus tôt dans l’année, exprimant que les pauses clopes causaient des problèmes ».

Crédit photo : Shutterstock/ iChzigo

La PDG de la boîte, Takao Asuka, a donc eu l’idée de récompenser les salariés non-fumeurs en leur octroyant six jours de congés supplémentaires, afin de compenser le temps passé en pause-clopes par les salariés fumeurs. Se situant au 29ème étage d’un building à Tokyo, les salariés prendraient effectivement une quinzaine de minute à chaque pause cigarette.

En outre, la volonté est également de réduire le nombre de fumeurs parmi ses équipe, dans la lignée de récentes mesures anti-tabac qui sont apparus au Japon ces derniers mois. Notamment, au mois de juillet dernier, le gouverneur de Tokyo, Yuriko Koike, prévoit d’interdire le tabac dans les endroits publics dans toute la capitale en vue des Jeux Olympiques de 2020, afin de rendre la ville plus agréable.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) avait classé le pays nippon parmi les mauvais élèves en ce qui concerne la politique anti-tabac puisque les espaces publics sont «fumeurs» alors que seulement 18% des Japonais fument réellement.

Source : The Independent
Japon
Commentaires