Jasmine, le personnage de Aladdin, a-t-elle été jugée « trop sexy » ? En tout cas, dans un des parcs Disney, elle a « subi » un relooking qui ne plaît pas à tout le monde

Par
695
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Dans une logique de renouvellement des panoplies chez les princesses Disney, Jasmine n’a pas été épargnée. Au grand dam des fans inconditionnels de l’univers féerique !


Le 2 septembre dernier, à Orlando, se déroulait le showcase « Mickey’s Not So Scary Halloween Party » à l’occasion duquel on a pu découvrir la nouvelle tenue de Jasmine, princesse du dessin animé Aladdin.

Disney


Dans le film animé de Disney, la belle Jasmine arborait un haut, à la limite du soutien-gorge, qui laissait respirer son ventre, ses épaules et ses bras. Aujourd’hui, le public aura la surprise de voir une Jasmine... plus couverte de la tête aux pieds.

Disney


Si certaines rumeurs parlaient de plaintes déposées par des parents, scandalisés de voir un costume si léger exposé à des yeux d’enfants, il n’en est rien.


Le blogueur spécialiste de l’univers de Disney, Kenny The Pirate, est très proche de tout ce qui se passe dans le parc Disney World d’Orlando. Il explique notamment qu’en réalité, ce changement costume rentre dans une logique de renouvellement complet des tenues des princesses Disney.

Disney


Mulan et Pocahontas sont passées par là. Jasmine ne fait pas exception. Le problème est que le changement semble être beaucoup trop important pour les fans inconditionnels de l’univers Disney, qui n’aiment pas vraiment cette nouvelle panoplie de l’héroïne du dessin animé Aladdin. Certains la confondent même avec Cendrillon…


Même Aladdin a renouvelé sa garde-robe. Si, dans le dessin animé, il apparaît torse nu avec une simple veste sans manches sur les épaules, son personnage portait au moins un t-shirt à Disney World. Désormais, on retrouve un Aladdin sapé comme un prince. Un futur sultan avec un turban et une cape.

Disney


À voir si Disney fera marche arrière en constatant que le charme persan s’est estompé mais en tout cas, le public devra s’y adapter.

Le requin-renard, une espèce protégée, mise en « promo » dans un supermarché !
Source : Orlando Weekly
Commentaires