Jean-Pierre, 86 ans, a retrouvé son coup de foudre rencontré dans le bus la semaine dernière

5 866partages

L’amour n’a pas d’âge. Jean-Pierre, 86 ans peut en témoigner ! Il a lancé un avis de recherche, partagé sur les réseaux sociaux, après être tombé sous le charme d’une « jolie dame » croisée dans le bus 46, le mardi 20 août. Eh bien, la fameuse octogénaire l’a depuis appelé et ils ne vont pas tarder à se revoir.

Le coup de foudre peut avoir lieu à n’importe quel moment. Pour Jean-Pierre, c’est arrivé dans le bus 46. Du même âge que lui : « Elle a 86 ans, comme moi. Elle est née le 6 avril 1933 et moi et le 6 mai 1933. Quand elle m’a dit son âge, je lui ai dit qu’elle faisait facilement dix ans de moins », explique-t-il dans sa lettre, placardée en 25 exemplaires sur les arrêts de bus de la ligne.

Le temps d’un trajet, ils ont eu le temps de parler de leurs vies respectives avant de découvrir qu’ils avaient plusieurs points communs et tous les deux vécus plusieurs épreuves de la vie. « Je lui ai dit que j’avais eu un cancer et elle m’a répondu “moi aussi” », précise-t-il.

Se laissant entraîner dans la discussion et ne voyant pas le trajet passer, il a oublié de lui demander son nom et est descendu à Faidherbe-Chaligny. « J’aurais dû aller jusqu’à Reuilly-Diderot pour faire plus ample connaissance et échanger nos numéros de téléphone. Je suis un idiot car je suis tombé sous le charme de cette “jolie dame” ».

Touché par cette lettre, nombreux ont été les internautes à vouloir les aider dans cette quête. C’est finalement sur le groupe Facebook « Wanted Community Paris » que le fin mot de l’histoire est apparu.

Transbus.org / Olivier Meyer

Un des membres du groupe, Karim Dhif, a expliqué dans une longue publication avoir rencontré et aidé Jean-Pierre, en compagnie d’un autre membre, Isidore, dans cette démarche.

Les trois camarades élaborent alors un plan d’investigation pour retrouver la femme. Après un week-end à analyser les endroits où ils pourraient bien la retrouver. Et c’est alors qu’ils devaient aller à la messe du quartier que Karim reçoit un appel de Jean-Pierre lui annonçant la bonne nouvelle. « Vers 12h30, Jean-Pierre m’appelle pour me dire qu’il avait retrouvé sa dame », a-t-expliqué. 

Crédit photo : Karim Dhif / Facebook

Le trio était sur la bonne voie, mais c'est une autre personne qui a retrouvé la dame en question. « On était sur le chemin de la retrouver tous ensemble, car on avait bien étudié le dossier, mais une généalogiste nous a devancé avec la date de naissance et tous ses outils, et tant mieux pour JP », a-t-il ajouté.

Désormais, il ne leur reste plus qu’à se retrouver et faire plus ample connaissance. Et, qui sait, faire un bout de chemin ensemble dans le futur.

Plus d'articles
Dernières news
En ce moment