Bonne nouvelle : l'État souhaite que tous les Français soient « obligatoirement » formés aux premiers secours

Par
6 567
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Juliette Méadel, la secrétaire d’État chargée de l’Aide aux victimes, a indiqué hier, jeudi 2 février, souhaiter rendre obligatoire la formation aux premiers secours. Une mesure indispensable dont le savoir-faire est « vital ».



C’est lors de l’inauguration du salon Secours à Paris qu’elle s’est exprimée : « Il faudrait, dans les trois prochaines années, que tous les Français soient formés aux gestes qui sauvent. »

Au côté du ministre de l’Intérieur Bruno Leroux, elle a continué : « J’ai pris une circulaire pour que, dans la fonction publique, tous les personnels soient formés aux gestes qui sauvent. Dans le secteur privé, il faut voir comment cela peut s’intégrer dans la formation continue »

Déplorant le manque d’investissement de la part des Français quant à la maîtrise des soins d’urgence — seulement 29% d’entre eux y sont formés — et au vu des menaces planant sur l’hexagone, de rajouter : « Mais il faut aller beaucoup plus vite. Tant que ce n’est pas obligatoire, ça restera insuffisant. »

L’avocate de formation a donc indiqué plancher sur un moyen de financement et « prévoir un système, une organisation », afin de rendre cette mesure effective, confirmant que : « La question, c’est le financement. »

Rappelons que nos voisins Européens sont, quant à eux, beaucoup plus expérimentés lorsqu’il s’agit de pratiquer les gestes qui sauvent : 80% des Danois et 95% des Norvégiens maîtrisent parfaitement le b.a.-ba du sauvetage.
Une maman dauphin offre un spectacle incroyable à des pêcheurs qui ont libéré son bébé d'un filet de pêche !
Commentaires