De l'Inde à la Suède  : l'incroyable histoire de l'homme qui a parcouru près de 10 000 km à vélo par amour

Par
952
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C'est un véritable conte de fées des temps modernes. Pradyumna Kumar Mahanandia a quitté son Inde natale en 1977 et a parcouru le monde à vélo pour rejoindre l'amour de sa vie, Charlotte von Schedvin, en Suède. 40 ans après, ils ont deux beaux enfants et s'aiment encore profondèment. 

Facebook Dr P.K Mahanandia

Pradyumna Kumar Mahanandia ou P.K. pour les intimes est né en 1949 dans un village d'Angul, à l'est de l'Inde. Dans le système de castes indiennes, il est un « intouchable », c'est-à-dire une personne hors caste considérée comme impure. Charlotte von Schedvin, elle, est issue d'une famille noble de Suède.

Si tout semble opposer ces deux êtres, c'était sans compter sur le destin, qui fait parfois très bien son travail. Tous deux se rencontrent dans le pays natal de P.K. Mahanandia en décembre 1975. Charlotte, alors âgée de 19 ans, était venue tout droit de Londres pour faire du tourisme. Elle avait alors entendu parler d'un garçon pauvre qui étudiait dans une école d'art et qui était réputé pour dresser des portraits en 10 minutes chrono. La jeune femme est donc partie à la rencontre du dessinateur de rue pour qu'il fasse son portrait.

C'est le coup de foudre entre les deux tourtereaux. Leur histoire dure quelques semaines, suffisamment pour se marier au cours d'une cérémonie traditionnelle en janvier 1976. L'astrologue qui s'était penché sur le berceau de P.K. l'avait prédit  : « Tu épouseras une fille qui ne viendra ni de cette ethnie, ni de ce village, ni de cette province, ni de cet État, ni même de notre pays ».

Puis vient l'heure de rentrer en Suède pour la jeune femme. Si le couple continue à échanger via des lettres d'amour pendant plus d'un an, le manque commence à se faire sentir. P.K. veut rejoindre sa dulcinée mais n'a pas assez d'argent pour se payer un billet d'avion.

C'est alors que lui vient l'idée du siècle  : entreprendre un périple à vélo. Il revend tout ce qu'il possède pour s'acheter un bicycle d'occasion et entame cette aventure le 22 janvier 1977, avec 80 dollars en poche. En roulant en moyenne 70 km par jour, il gagne finalement l'Europe près de cinq mois plus tard, le 28 mai.

Plus de 6 000 miles (environ 9 650 km) parcourus par amour. Entre l'Afghanistan, l'Iran, la Turquie, la Yougoslavie, ou encore l'Allemagne, le jeune Indien a découvert de nombreux pays lors de son « hippie trail », soit le trajet parcouru par les hippies dans les années 1960 et 1970 de l'Europe vers l'Asie et inversement.

Il a pu facilement passer les frontières  : à l'époque, il y avait nettement moins de contrôle et très peu de pays demandaient à ce qu'on leur présente un visa à l'entrée.

Facebook Dr P.K Mahanandia

C'était il y a plus de 40 ans. Le couple s'est depuis remarié en Suède et a eu deux enfants ensemble. Âgé de 69 ans, P.K. est aujourd'hui un artiste reconnu et Charlotte enseigne la musique.

La belle histoire a donné lieu à un livre, « La véritable histoire d'un Indien qui fit 7 000 km à vélo par amour », paru en 2014. Le réalisateur Indien Sanjay Leela Bhansali a également indiqué vouloir l'adapter en film.

Source : BBC News
Amour
Commentaires