Cette athlète américaine, enceinte de 5 mois, a forcé l'admiration de tous en réalisant un 800 mètres... Un joli symbole de force et de courage !

Par
1 784
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

L’athlète américaine Alysia Johnson-Montaño, spécialiste du 800 mètres, s’est illustrée jeudi dernier au Hornet Stadium à Sacramento, lors des championnats des États-Unis d’athlétisme 2017 en extérieur ! Non pas en remportant la course sous la forte chaleur, mais en participant à la course, en étant enceinte de 5 mois.

Alysia, qui a remporté sept fois le championnat des États-Unis, s’est une nouvelle fois décidée à concourir tout en étant enceinte. Elle avait déjà réalisé cette expérience en 2014 à 8 mois de grossesse. Avec un haut Wonder Woman, en clin d’œil au film récemment sorti, elle a réussi à trouver la force de courir sous la chaleur : « Quand j’ai découvert que Gal Gadot avait tourné en étant enceinte de 5 mois, je me suis inscrite pour les championnats ». Même si elle n’a pas fini première laissant la place à Brenda Martinez qui a remporté la course en 2’02’31, elle a fait un temps relativement bas alors qu'elle est enceinte : 2’21’40, un peu moins qu'en 2014.

Pour cette course, elle a choisi de porter une fleur dans ses cheveux qui représente pour elle à la fois la force et la féminité : « Il y a quelque chose sur le fait de venir dans n’importe quel lieu et ne pas vraiment s’attendre à gagner mais profiter de la journée et voir ce qui en résulte ».

Sa première course il y a 3 ans avait démontré qu’une femme enceinte pouvait courir sans mettre en danger son enfant ou soi-même. Cependant, d’après Team USA, elle raconte que tout le monde, enceinte ou non, doit savoir faire attention, notamment lors des périodes de canicule. D'ailleurs, elle n'est restée dehors que pendant le temps qu'a duré sa course, c'est-à-dire 2’21’40 !

Crédit photo : GESMujer / Twitter

Pour les personnes les plus sceptiques quant aux différents dangers que cela pourrait engendrer, Alysia a trouvé la réponse dans un des commentaires sur ses photos : « Oui c'est parfaitement sain d'être actif pendant une grossesse. En fait, chaque cliente qui a travaillé avec moi pendant sa grossesse rapporte que tous les aspects de son expérience étaient mieux car elle était restée active. Oui chaque grossesse est différente, et chaque femme doit prendre sa décision pour elle-même, avec son docteur ».

Ces photos témoignent de sa fierté d’avoir accompli ce geste, elle qui représente tant de personnes lorsqu’elle s’élance sur la piste : « Je représente tant de personnes différentes : les femmes, les femmes noires, les femmes enceintes. Je suis chargé d'être leur voix et leur avocate ».

Une association dénonce une « contamination radioactive » de l'eau potable en France
Source : Team USA
Athlète Enceinte
Commentaires