D'ici 2050, un milliard d'arbres vont être plantés en Australie pour atteindre ses objectifs climatiques

Par
34 694
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le gouvernement australien a annoncé le 15 février dernier qu’il comptait planter un milliard d’arbres d’ici 2050, pour atteindre les objectifs fixés par l’Accord de Paris sur le climat.

Cette décision intervient après les résul­tats de l’étude d’une équipe de scien­ti­fiques guidée par le cher­cheur Thomas Crow­­ther qui a estimé que « plan­­ter mille milliards d’arbres pour­­rait enrayer le réchauf­­fe­­ment clima­­tique » et la perte de biodi­­ver­­sité. Les arbres sont « notre arme la plus puis­sante dans la lutte contre le chan­ge­ment clima­tique », a aussi rapporté l’équipe de scien­ti­fiques.

L’Australie compte planter un milliard d’arbres d’ici 2050 pour lutter contre le réchauffement climatique. Crédits photo : Shutterstock / AustralianCamera

Cette restau­ra­tion massive pour­rait bien annu­ler une décen­nie d’émis­sions en aspi­rant le dioxyde de carbone et être plus effi­cace que d’autres solutions déjà envisagées comme l’éner­gie éolienne ou la réduc­tion des déchets.

Le gouver­ne­ment austra­lien estime que cette plantation massive pour­rait élimi­ner 18 millions de tonnes de gaz à effet de serre par an d’ici 2030. N’oublions pas que l’Aus­tra­lie produit l’équi­valent de 500 millions de tonnes de CO2 par an. Ce projet devrait également permettre la création d'emplois dans un secteur qui contribue pour plus de 23 milliards de dollars australiens à l'économie nationale, a relevé le Premier ministre Scott Morrison dans un communiqué.

D’après une étude de l’uni­ver­sité natio­nale austra­lienne (ANU), l’Aus­tra­lie est particulièrement engagée pour atteindre ses objectifs climatiques plus tôt que prévu et fixés lors de la COP21 à Paris. « L’Aus­tra­lie est en passe d’at­teindre 50 % d’élec­tri­cité renou­ve­lable en 2024 et 100 % en 2032 », a indiqué le profes­seur Andrew Blakers qui a mené une étude publiée le 8 février dernier.

L’importance du charbon pour l’économie australienne est un frein à des sérieux efforts pour réduire les émissions de carbone, estiment les écologistes. Premier exportateur de charbon au niveau mondial, l’Australie a réduit sa part cette dernière décennie, même si le charbon compte encore pour 75 % de la production nationale d’énergie et près des deux tiers de la production électrique.

À noter que le nombre d’arbres à l’échelle mondiale a fortement diminué ces dernières années. La Terre est couverte de 3,04 billions d’arbres et ce nombre a baissé d’en­vi­ron 46 % depuis le début de la civi­li­sa­tion humaine.

L'administration Trump assouplit une loi qui protégeait jusqu'à présent des espèces menacées
Source : Bloomberg
Australie Arbres Climat Rechauffement climatique
Commentaires