Endométriose : cette maladie pourrait être reconnue comme Affection de Longue Durée

3 397partages

Encore méconnue et mal comprise, l’endométriose touche une femme sur dix. Cette maladie gynécologique est un véritable enfer pour de nombreuses femmes.

Crédit Photo : Csaba Deli / Shutterstock

Publicité

Aujourd’hui, le gouvernement envisagerait de reconnaître l’endométriose comme Affection de Longue Durée (ALD).

Le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, a annoncé au sénat, le 29 juillet dernier, qu'il allait demander à son ministère une évaluation de cette maladie.

Une première victoire pour l’association Endofrance qui se bat pour introduire l’endométriose dans la liste des Affections de Longue Durée.

En effet, l’association de lutte contre l’endométriose a lancé le 28 juillet dernier une campagne intitulée “Faisons entrer l’endométriose dans la liste des ALD30”, soutenue par plus 250 parlementaires.

Seules 30 maladies sont classées ALD

Les femmes touchées par l’endométriose doivent souvent passer une batterie d’examens (IRM, échographie, cœlioscopie), sans compter le nombre incalculable de rendez-vous médicaux. Et ces frais onéreux ne sont pas à la portée de toutes.

Si l’endométriose est reconnue comme une ALD, les frais médicaux liés à la maladie seront entièrement pris en charge par l’Assurance maladie.

Crédit Photo : New Africa / Shutterstock

Sur son site internet, l’assurance maladie décrit l’Affection de Longue Durée comme une maladie « dont la gravité et/ou le caractère chronique nécessitent un traitement prolongé et une thérapeutique particulièrement coûteuse, ouvrant droit à l’exonération du ticket modérateur ».

En France, 30 maladies sont considérées des Affections de Longue Durée, parmi lesquelles l’accident vasculaire cérébral invalidant, le diabète de type 1 et 2, la maladie de Parkinson, ou encore la sclérose en plaques.

À l’instar de ces maladies, l’endométriose est bien « une maladie gynécologique chronique, évolutive, handicapante, douloureuse et incurable », comme le précise Endofrance.

Pour rappel, l’endométriose est une maladie causée par la présence de cellules de l'endomètre en-dehors de l’utérus. L'endométriose peut provoquer l’infertilité et il n’existe aucun traitement définitif.

Source : Au féminin
Plus d'articles