L'estomac rempli de déchets plastiques, une tortue verte, espèce protégée, est morte après une lente agonie en Thaïlande

Par
1 559
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Il y a quelques jours, un dauphin-pilote était retrouvé mort en Thaïlande, après avoir avalé 80 sacs en plastique, l’équivalent de huit kilos de déchets. De façon tristement similaire, nous avons appris aujourd’hui qu’en Thaïlande également, une tortue verte protégée était morte après avoir aussi avalé des déchets plastiques qui l’ont empêchée de s’alimenter correctement, la condamnant à un sort funeste indépendamment des efforts des vétérinaires pour la sauver pendant deux jours entiers. De quoi nous alarmer une fois de plus quant à l’état de notre planète, et aux conséquences de la pollution sur notre environnement.

Qu’elle fasse partie d’une espèce protégée n’a pas changé grand-chose  : la pollution n’a pas épargné cette tortue verte, retrouvée le 4 juin 2018 sur une plage de Chanthabur, en Thaïlande. Le pauvre animal, en quête de nourriture, avait avalé des déchets plastiques qui s’étaient immiscés massivement dans son habitat naturel. L’estomac rempli d’ordures, la tortue n’a plus été en mesure d’avaler quoi que ce soit, son système digestif ayant été complètement déréglé. Durant deux jours entiers, les vétérinaires ont tenté de la sauver, sans succès.

Cette situation devient malheureusement de plus en plus courante, 50% des tortues malades échouées sur les plages l’étant à cause de plastique avalé, sans parler du cas du dauphin-pilote tué par 80 sacs plastiques avalés la semaine dernière. Nous vous parlions il y a quelques jours de la Méditerranée qui devenait une « mer de plastique », encore une fois nous constatons qu’elle n’est pas le seul espace aquatique concerné par ce fléau.

Plus que jamais, il est nécessaire d’endiguer la pollution pour protéger la faune et la flore, et nous protéger nous-mêmes :  rappelons que l’Asie du Sud rejette quatre millions de tonnes de plastique en mer chaque année, sans parler du fait que plus de 300 animaux par an meurent en Thaïlande à cause de déchets plastiques ingurgités.

VIDEO : La version étendue d'Avengers : Endgame va sortir en France
Source : Daily Mail
Thailande Pollution Plastique
Commentaires