Évitant le gaspillage, l'hôpital de Montpellier offre tous les repas non-distribués à ses patients aux Restos du Coeur

Par
13 066
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Quelle belle initiative que celle prise par le CHU de Montpellier ! Si ses cuisines tournent à plein régime pour nourrir tous ses patients, avec pas moins de 7000 plateaux-repas préparés chaque jour, certains d’entre eux sont faits en trop, et ne sont donc jamais distribués. Pour limiter au maximum le gaspillage, l’hôpital a fait le choix d’offrir aux Restos du Cœur chaque semaine tous ses repas en trop, évidemment intacts et prêts à la consommation.

fiv.fr

Comme l’a souligné auprès de 20 Minutes Philippe Weinstein, en charge de la restauration du CHU de Montpellier, l’hôpital de Montpellier compte environ 600 régimes alimentaires différents, tandis que 7000 repas sont préparés quotidiennement. Chaque jour, plusieurs repas sont donc non-distribués, intouchés et prêts à être consommés.

En conséquence, le CHU a pris la décision de signer une convention anti-gaspillage, mise à profit dans le cadre d’un partenariat avec les Restos du Cœur de l’Hérault qui pourraient bénéficier, selon Philippe Weinstein, d’« environ une centaine de repas par semaine ». De quoi nourrir régulièrement un certain nombre de personnes démunies des Arceaux, quartier de Montpellier, tout en mettant à profit les plats en trop de l’hôpital qui ne seront donc pas perdus.

Les Restos du Cœur du département espèrent que ce partenariat inspirera d’autres organismes qui procéderont de la même manière, dans l’optique d’aider et de nourrir toujours plus de personnes.

CHU de Montpellier, Facebook

VIDEO : Le dernier tigre blanc du zoo de Maubeuge a été euthanasié
Source : 20 Minutes
Montpellier Hopital
Commentaires