La dernière orque née en captivité dans un parc Seaworld est décédée à seulement trois mois

Par
4 232
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le parc Seaworld de San Antonio, aux États-Unis, a annoncé ce lundi 24 juillet une bien triste nouvelle dans un communiqué. Kyara, la dernière orque née en captivité, est décédée, à l’âge de 3 mois.

Le cétacé, né en avril, a été hospitalisé dans le parc le week-end dernier à cause d’une très forte pneumonie. Les vétérinaires et les employés ont tout tenté pour sauver l’animal, notamment grâce à un traitement à base d’antimicrobiens et d’antibiotiques. Malheureusement, son état ne s’est pas amélioré au fil des jours... Quant aux causes exactes de sa mort, elles seront connues qu'une fois son autopsie effectuée.

En raison de leur captivité, et de leur confinement dans des bassins et aussi du traitement de l’eau, les cétacés sont fréquemment sujets à des pneumonies. Par ailleurs, les autres orques de Seawolrd n’ont, de leur côté, pas été contaminées et se trouvent être en bonne santé d’après les responsables.

Crédit photo : Seaworld

En 2016, suite à la pression constante des défenseurs des animaux, Seaworld avait annoncé mettre fin à son programme d’élevage en captivité. La grossesse de Takara, sa mère, avait commencé juste avant que soit mise en place cette décision. Du côté des défenseurs de la cause animale, PETA rapporte qu’il s’agit du 40ème orque qui décède à Seaworld, et aucun d’entre eux n’a vécu très longtemps. Ils s’inquiètent surtout de l’impact que pourrait avoir la mort de Kyara sur sa mère. L’ONG rappelle que : « tous les animaux de Seaworld méritent de vivre le reste de leur vie dans les sanctuaires marins, et ressentir le soleil et la pluie, plonger dans les profondeurs de l’océan et profiter de leur jeunesse au lieu de flotter dans de l’eau traitée chimiquement ».

Le Japon n'exclut pas de déverser les eaux contaminées de Fukushima dans le Pacifique
Source : Seaworld
Orque
Commentaires