Ils décident de découvrir le sexe de leur enfant de manière vraiment originale... Les photos sont superbes et vont vous surprendre !

Par
654
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Jamie Indiver et son fiancé Keith Batchelder sont un couple d’Américains vivant à Navarre, en Floride.

Les tourtereaux attendent un heureux événement cette année. S’agissant de leur premier enfant, ils ont voulu faire les choses en grand pour découvrir le sexe du futur bébé. Mais une simple échographie et l’annonce du médecin ne suffisaient pas. Il leur fallait plus.

« Bigger than ever »
, comme disent les Américains.

Ils ont donc fait appel à la photographe Anna Elizabeth pour immortaliser le moment de leur réaction quand ils découvriraient le sexe de leur futur bébé. Leur amie proche, Traci Ball, a gardé le secret concernant le genre de leur enfant jusqu’au moment de la séance photo, qu’elle a aidé à mettre en place.           

En effet, Traci a reçu l’annonce du sexe de l’enfant dans une enveloppe de la part de l’hôpital. Et a donc bien gardé secret.

Pour découvrir le sexe de l’enfant, Traci a donc eu l’idée de construire une caisse en carton avec de la Tannerite, une poudre explosive à base d'aluminium, et de la poudre colorée dedans.

Le couple a souhaité découvrir s’ils attendaient une fille ou un garçon… Pour info, le futur papa est engagé dans l’armée américaine.

Pour découvrir le sexe de l'enfant, Keith devait donc tout simplement faire éclater la boîte en carton en tirant à distance, avec son fusil d'assaut de l'armée ! AMERICA, FUCK YEAH.
 

Dès le premier essai, Keith a réussi à toucher la boîte. Joli coup Jonhson ! Surprise : c’est de la poudre bleue qui est sortie de la boîte ! Les amoureux attendent donc un petit garçon ! 

Keith et Jamie ont bien évidemment explosé de joie en voyant la couleur de la poudre apparaître.

Ne sont-ils pas adorables ? On imagine qu’ils seront les parents les plus épanouis du monde une fois que le petit bout de chou sera né.

Vous pouvez retrouver le travail d’Anna Elizabeth sur sa page Facebook.
Une pétition de soutien à Coco, un coq jugé trop bruyant par la justice, recueille 85 000 signatures
Commentaires