L'Amazonie pourrait disparaître d'ici 50 ans

5 901partages

Selon une étude parue dans la revue Nature Communications, « le poumon de la terre » est menacé de disparition d’ici les 50 prochaines années, tout comme la barrière de corail des Caraïbes.

Le changement climatique causé par les hommes est responsable de nombreux dégâts sur la planète. Si rien n’est fait rapidement, la situation pourrait s’aggraver et faire disparaître la forêt amazonienne d’ici 50 ans. En 2021, l’équilibre amazonien pourrait en effet basculer dans un point de non-retour. À court terme, les 300 milliards d’arbres de l’Amazonie pourraient laisser place à une grande savane aride.

La déforestation dans le bassin amazonien. Crédit photo : Département de la communication de l’État du Mato Grosso, au Brésil.

Cette situation dramatique est liée au réchauffement climatique et à la déforestation, causée par l’activité humaine et les feux de forêts de plus en plus violents chaque année. Les experts du climat travaillant à l’ONU estiment que la forêt amazonienne disparaîtrait si elle perdait 35% de sa surface. À l’heure actuelle, 20% de la forêt a déjà été rasée.

Crédit photo : Shutterstock / Richard Whitcombe

« Si l'on n'agit pas rapidement, nous pourrions être sur le point de perdre une des forêts tropicales les plus vastes et les plus diversifiées, qui évolue depuis 58 millions d'années et dont dépendent des dizaines de millions de personnes », indique Alexandre Antonelli, des Jardins botaniques royaux de Kew à Londres. La disparition de l’Amazonie pourrait avoir des conséquences dramatiques pour l’homme sur la réduction d’oxygène, d’eau et d’absorption du CO2, ainsi que les espèces dépendantes de cet habitat.

Crédit photo : Shutterstock / Wollertz

Dans un futur plus proche, la barrière de corail dans les Caraïbes pourrait également disparaître d’ici 15 ans. Sachant que le réchauffement climatique atteint déjà 1 degré, il suffirait qu’il monte jusqu’à 1,5 degré pour que 90% des coraux en eaux profondes soient condamnés. Longue de 1000 km, cette barrière de corail est menacée à cause du réchauffement climatique, la pollution et l’acidification des océans.

Plus d'articles
À lire aussi