1 430 renards sauvés d'une mort certaine grâce à une décision de justice salvatrice

38Kpartages

Près de 1 500 renards devraient échapper à une mort atroce grâce à une décision de justice pour le moins inattendue. Précisions.

La justice a tranché !

Grâce notamment à la mobilisation et la persévérance de plusieurs associations, le tribunal administratif de Rouen a décidé de suspendre un arrêté préfectoral controversé qui prévoyait l’abattage de 1 430 renards en Seine-Maritime

Crédit photo : Robert Adamec / Shutterstock

L'abattage des renards n'est pas justifié selon le juge des référés

Signé le 20 juillet, celui-ci avait en effet suscité la polémique, provoquant l’ire des défenseurs de la cause animale.

Après des semaines de combat et deux recours en référé, ces derniers ont finalement obtenu gain de cause avec cette décision de justice.

« L’exécution de l’arrêté du 20 juillet 2020 par lequel le préfet de la Seine-Maritime a autorisé la régulation du renard par les lieutenants de la louveterie de la Seine-Maritime de juillet à décembre 2020, est suspendue », peut-on lire ainsi sur l’ordonnance du juge des référés.

« Le préfet fait valoir que la population de renards s’est accrue en 2019 et pendant le premier semestre de l’année 2020. Toutefois, il ressort d’une étude de la société NaturAgora Développement, produite par le préfet, que la densité moyenne de renard était stable », est-il par ailleurs précisé.

La décision d’abattre ces animaux n’était donc pas justifiée aux yeux du juge d’autant que l’indice de densité des renards en Seine-Maritime (0,67 par km2) s’avère « nettement inférieur à la densité moyenne sur le territoire national », comme le précisent nos confrères de Ouest France.

Source : Actu.fr
Plus d'articles