Paris lance sa nouvelle campagne pour lutter contre le harcèlement de rue

Par
2 962
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les années passent mais le harcèlement de rue est toujours là. Pas un jour ne s’écoule sans que l’une d’entre elles ne subisse des sifflements, remarques sur son physique, des regards appuyés ou encore des propos sexistes. Autant de comportements déplacés qui pour beaucoup sont devenus… banals. Alors afin de lutter contre ce fléau de notre société, la mairie de Paris a décidé d’agir.

Dans le cadre d’une nouvelle campagne de com, la ville a conçu deux affiches accompagnées de citations particulièrement parlantes : « Ma jupe n’est pas une invitation » et « Hé ! T’es bonne ! Donne ton 06 ». Une manière de mettre le harcèlement sur la place publique et de faire en sorte que tout le monde se sente concerné. « Nous souhaitons, avec ces affiches, dénoncer sans stigmatiser et susciter l’entraide des témoins. Lutter contre le harcèlement de rue, c'est participer à déconstruire les stéréotypes sexués que subissent aussi les personnes LGBT » a déclaré Hélène Bidard, adjointe à la maire de Paris chargée des questions relatives à l'égalité femmes/hommes.

@paris.fr

Mais l’action ne s’arrête pas aux affiches qui seront placardées partout dans la capitale. Pour aller plus loin, la mairie de Paris a en effet créé sa propre application. Baptisée « Hands Away », cette dernière va permettre aux victimes de dénoncer les actes qu’elles subissent en temps réel et aux autres utilisateurs, nommés « street angels », qui sont dans la zone de l’incident de leur apporter un soutien moral et du réconfort. Ils seront alertés via une notification s’affichant directement sur l’écran de leur smartphone.

« Ils vont venir réconforter la victime, apporter une écoute ou un dialogue. Ils peuvent aussi témoigner auprès de la police s'ils ont vu la scène. C'est une plateforme citoyenne pour lutter contre les agressions sexuelles » confiait Alma Guirao, la fondatrice de l'application, à nos confrères de France Bleu. Au moment où vous lisez cet article, déjà plus de 5 000 personnes ont téléchargé l’application. Plus il y aura d’utilisateurs, plus son rendement sera efficace. Pour celles et ceux qui seraient à la recherche d’une bonne action à réaliser, vous savez ce qui vous reste à faire… « Hands Away » est disponible gratuitement sur toutes les plateformes.

@paris.fr
L'administration Trump assouplit une loi qui protégeait jusqu'à présent des espèces menacées
Source : Europe 1
Campagne Paris Femme
Commentaires