Pour sa campagne de publicité pour la collection enfant, River Island a décidé de mettre en avant six enfants porteurs de handicap

Par
1 337
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La diversité est plus que jamais au cœur de notre société. Notamment dans le milieu de la mode. Pour la grande marque de prêt-à-porter britannique River Island, c'est une vérité qui a parfaitement sa place dans ses valeurs et l'éthique de la marque. C'est pourquoi ils ont voulu diversifier leurs mannequins enfants pour cette nouvelle campagne.

Nous avons souvent entendu dire que les marques devraient songer à mieux représenter la diversité d'individus au sein de notre société. Ainsi, à l'occasion de ses trente ans, la marque River Island a pris la décision d'engager six enfants porteurs de handicaps. Avec cette démarche, la marque célèbre la diversité et la « différence ». Âgés de 3 à 10 ans, ils posent et sourient comme n'importe quel autre enfant l'aurait fait. Certains souffrent du syndrome de Down, d'autres d'une paralysie générale ou de problèmes de vue.

Selon le Daily Mail, l'un des porte-parole de la marque a indiqué que « les modèles ont été sélectionnés pour cette campagne afin de refléter la diversité de notre clientèle et célébrer une éthique qui a autant de sens dans notre société que dans notre garde-robe, selon laquelle c'est bien plus que normal d'être différent ». Les modèles choisis sont tous représentés par l'agence Zebedee Management, qui a fait le choix de travailler uniquement avec des enfants handicapés. Les responsables de l'agence ont déclaré qu'ils « espèrent que d'autres marques suivront l'exemple de River Island et veilleront à ce que leurs campagnes soient plus représentatives de notre société diversifiée ». Et de rajouter : « Nous souhaitons que la diversité des personnes handicapées devienne la norme dans la publicité et nous travaillons très dur pour y arriver ».

En décidant de mettre en avant des enfants handicapés, la marque emboîte le pas à ce qui a déjà pu être fait auparavant, comme la marque internationale de nourriture pour bébé Gerber qui a fait d'un bébé atteint de trisomie, le visage de la marque pour l'année 2018. Un vrai message de tolérance et d'espoir pour toutes les personnes qui ont pu un jour se sentir exclus. 

Teddy Berriman a 5 ans et il souffre d'infirmité motrice cérébrale et d'épilepsie. La maman de Teddy, Nicola Short a expliqué qu'il a « adoré la séance photo et que ça lui a donné le sentiment d'être capable de faire des choses que les enfants normaux font »

River Island

Cora Bishop a 6 ans et elle est atteinte de trisomie 21. Ceci était son premier shooting photo. Sa maman, Sheryl Bishop, a décrit sa fille comme une fille « très féminine et qui a adoré bien s'apprêter pour le shooting ».

River Island

Gabriel Sohota a 4 ans et est atteint de trisomie 21. Sa maman, Rebecca, explique que son petit garçon est « plein de vie et adore faire sourire les autres. Il a toujours aimé les interactions sociales et il est extraverti, ce qui a beaucoup aidé pour les caméras ».

River Island

Lois a 10 ans et elle est née avec le syndrome rare de délétion 18q qui n'affecte qu'un enfant sur 40 000. Sa maman se dit « très fière de Lois. Elle aime vraiment être devant la caméra »

River Island

Mia Wenham a 3 ans et est épiléptique. Elle ne peut ni marcher, ni se lever. Sa maman, Liz Wenham, a confié que sa fille « aimerait vraiment faire à nouveau quelque chose comme ça [shooting River Island] »

River Island

Miley Major a 4 ans. Elle est née avec des problèmes de vue. Sa maman, Michelle, a déclaré que sa fille avait « adoré le shooting qui lui a donné plus de confiance en elle. Elle aime poser pour la caméra. Maintenant elle dit à tout le monde qu'elle est le modèle Miley Major »

River Island

Un plongeur convainc un bébé poulpe de lâcher son verre plastique en échange d'un coquillage
Source : Daily Mail
Campagne Publicité Enfants
Commentaires