« La première génération sans tabac »... L'objectif fixé par la ministre de la Santé avec la forte hausse du prix du paquet de cigarettes !

Par
2 699
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a déclaré dans sa feuille de route adressée au Premier ministre Edouard Philippe vouloir augmenter « rapidement et fortement, dès 2018, le prix du tabac » ! En augmentant le prix à dix euros le paquet, il s’agirait d’un véritable choc pour le portefeuille des consommateurs alors que le paquet tourne actuellement autour des 6,50 € voire plus.

Ce mardi après-midi, Édouard Philippe a confirmé lors de son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale, que le prix du paquet de cigarette allait progressivement passer à 10 € !

Tandis qu’Emmanuel Macron avait lancé l’idée du paquet de cigarettes à dix euros lorsqu’il était candidat, désirant une harmonisation de la tarification avec les pays voisins ! Cette harmonisation permettrait d'éviter que les consommateurs vivant non loin des frontières aillent chercher leur paquet à moitié prix de l’autre côté de la frontière.

Crédit photo : 360 medics / Twitter

Pour autant, la ministre, qui n'était pas contre cette mesure le 16 juin dernier, se détache de cette ligne aujourd’hui en voulant éliminer tout simplement le tabac : « Mon objectif est que la génération qui naît aujourd’hui soit la première génération sans tabac ». Bien entendu, avoir une génération qui ne soit pas consommatrice de tabac est idyllique. Cependant, cette décision pourrait avoir un grand rôle à jouer dans la lutte contre le tabagisme. En effet, une forte augmentation du prix pourrait influer sur la consommation.

Crédit photo : Un homme brise sa cigarette en deux / Shutterstock

Selon le Comité National Contre le Tabagisme (CNCT) : « il faut augmenter sensiblement la valeur du prix, d’au moins 10% pour avoir une réduction de la consommation. Dans le cas de la France, cette réduction de la consommation est évaluée entre -2,5 et -5% selon les catégories de personnes ». De même, ce sont les jeunes qui seraient les plus à même de réduire leur consommation en raison de leur plus faible pouvoir d’achat !

Crédit photo : Agnès Buzyn / Twitter

Cette augmentation permettrait alors de pouvoir financer des actions pour lutter contre la consommation de tabac : « La lutte contre le tabagisme, qui constitue la première cause évitable de mortalité, sera intensifiée à la fois en augmentant rapidement et fortement, dès 2018, le prix du tabac et en finançant des actions de prévention, de sevrage et de recherche appliquée ».

Crédit photo : Les grandes gueules / Twitter

Selon une étude publiée en janvier dans la revue de Tobacco Control, le tabagisme absorberait 6 % des dépenses consacrées à la santé avec un coût estimé à 1 330 milliards d’euros… En France, une autre recherche publiée en 2015 demandée par l’OFDT (l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies) l’estime à 120 milliards d’euros.

Source : Hospimedia
Ministre de la santé Cigarette
Commentaires