Plus de voitures à essence, plus d'émissions de gaz à effets de serre, zéro déforestation... Découvrez les objectifs de la Norvège pour devenir le pays le plus écolo au monde

Par
5 152
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La Norvège est en passe de devenir le pays le plus écolo au monde, en plus de son objectif de zéro déforestation dont nous vous avions déjà parlé dans un précédent article. La Norvège prépare en effet un arsenal législatif complet pour atteindre cet objectif : le pays à prendre en exemple pour aider notre planète ?

En 2014, la Norvège se plaçait à la seconde place des pays les plus écolos au monde, juste derrière la Suède et devant le Costa Rica. Mais en 2016, la Norvège compte bien prendre la tête du classement avec une série de mesures concrètes, plus vertes les unes que les autres.
@nordiska-voyages

Objectif : zéro émissions de gaz à effets de serre

Dernière annonce écolo en date du parlement Norvégien : celle de la « neutralité carbone ». Le parlement Norvégien a annoncé que le pays allait tenter de ne plus dégager d’émission de gaz à effets de serre d’ici 2030. Cet objectif, tout d’abord prévu pour 2050, a été tout bonnement avancé de 20 ans. Un projet ambitieux pour la Norvège, mais pas impossible, car toute leur production d’électricité est déjà propre, générée par des installations hydrauliques.

Pour atteindre cet objectif, il faudra recourir « à l’achat des crédits compensatoires à l’étranger », selon le journal canadien Lapresse. C’est-à-dire que si des entreprises Norvégiennes dépassent les engagements tenus, ces dernières devront s’affranchir d’une taxe de compensation.

Interdiction des voitures à essence

En juin dernier, la Norvège avait aussi annoncé un autre objectif tout aussi ambitieux : les ventes de voitures à essence seront interdites d’ici 2025. Et tout porte à croire que cet objectif ne sera pas insurmontable puisque le pays figure déjà parmi les États d’Europe offrant le plus d’incitations fiscales pour acheter des voitures électriques.
@linternaute.com

Ecolo jusque… dans les festivals !

L’écologie de la Norvège s’importe jusque dans les festivals de musiques estivaux. Prenez l’exemple du festival musical le Øya qui a lieu en août en Norvège. 97% de la nourriture proposée aux 70 000 festivaliers est issue d’une agriculture biologique. Les déchets alimentaires sont triés à la main et recyclés à 70%. Résultat : le festival évite d’émettre 40 000 tonnes de CO².

Le Norvège deviendrait le premier pays au monde à adopter une politique zéro déforestation

Enfin, comme évoqué dans un article précédent, la Norvège met en place une politique de zéro déforestation. Comment ? En excluant totalement et définitivement des marchés publics les produits ou services qui seraient facteurs de déforestation, comme l’huile de palme ou les bois de construction.
@positiv.fr

Bien que plus gros producteurs de pétrole de l’ouest, la Norvège affiche une réelle envie de changer les choses. Notamment avec des changements de législation « écolo ambitieux »… à l’heure où les citoyens reprochent en même temps à leurs dirigeants une panne d’inspiration « d’actions concrètes ».
Commentaires