Adoption homoparentale : La responsable d'un centre de Seine-Maritime, évoquant des enfants « atypiques » pour les couples homosexuels, démise de ses fonctions

Par
1 056
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Après des propos polémiques sur l'adoption pour les couples homosexuels, le président de Seine-Maritime a suspendu de ses fonctions la responsable du service adoption du département.

« Eux-mêmes sont un peu atypiques par rapport à la norme sociale et aussi biologique » et s'ils veulent adopter, « ils doivent accepter d'être dirigés vers des enfants atypiques ». Ce sont les propos de Pascale Lemare, responsable du service adoption de Seine-Maritime, au micro de France Bleu

« Des enfants atypiques », « les couples homosexuels atypiques » : les propos de cette responsable n'ont pas tardé à faire le tour du web et à susciter polémique et indignation.

Sur la radio, cette responsable du service adoption admet que les couples homosexuels ont les mêmes droits que les couples hétérosexuels. Mais, selon les propos de cette femme, les couples homoparentaux connaissent une véritable discrimination : « Si leur projet supporte des profils d'enfants atypiques, c'est-à-dire des enfants dont personne ne veut, parce qu'il y a des gens qui ne veulent pas adopter des enfants trop cassés, trop perturbés psychologiquement, trop grands, handicapés (...) donc si les couples homosexuels ont des attentes ouvertes, ils peuvent très bien adopter un enfant. Ils ne seront pas prioritaires. Mais ils ne sont pas exclus du tout de l'adoption » explique-t-elle.


Des propos immédiatement pointés du doigt par les associations LGBT mais également par des élus politiques comme le ministre de la Fonction Publique Olivier Dussort.

L'association ADFH (Association des familles homoparentales) a porté plainte contre Pascale Lemare pour « discrimination en raison de l'orientation sexuelle ». Selon l'Huffington Post ce n'est pas la première fois que les associations tirent la sonnette d'alarme sur les difficultés que rencontrent les couples homosexuels pour adopter.

La responsable relevée de ses fonctions


Quelques heures après ses propos, la responsable du service adoption du département de Seine-Maritime a été relevée de ses fonctions ce mercredi. Pascal Martin, le président du département, explique que cette suspension est prise à « titre conservatoire » et a lancé une enquête pour « faire toute la lumière sur les raisons qui l'ont poussée à prononcer de tels propos ».


Dans sa déclaration, le président condamne les propos de Pascale Lemare et « réaffirme aux couples candidats à l'adoption que le département agit sans aucune forme de discrimination ».

VIDEO : Ce garçon de 13 ans ouvre une boulangerie : à chaque cupcake vendu, un offert aux sans-abris
Source : France Bleu
Adoption
Commentaires