La Sécurité Sociale rembourse à présent certains patchs pour aider à arrêter de fumer 

Par
580
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les anciens fumeurs le savent, arrêter la cigarette peut s’avérer extrêmement difficile. La seule force de la volonté ne suffit pas toujours : des substituts, des petits coups de pouce sont parfois nécessaires, sous la forme de gommes à mâcher ou de patchs. Ces adjuvants ont néanmoins un coût, coût qui sera remboursé par la Sécurité Sociale pour deux traitements spécifiques, à partir de ce dimanche 20 mai 2018.

Image d'illustration d'un homme écrasant une cigarette. Crédit photo : fongbeerredhot / Shutterstock 

Depuis le mois de mars, le plan « Priorité prévention » élaboré par le Ministère de la Santé cherche à lutter contre le tabagisme, et à préserver le plus de vies possible, notamment en mettant en place un remboursement des traitements destinés à aider à arrêter de fumer. Ainsi, les gommes à mâcher Nicotine EG ont commencé à être remboursées à la fin du mois de mars par la Sécurité Sociale.

Celles-ci viennent d'être d’être rejointes par les patchs NicoretteSkin, qui seront également remboursés à hauteur de à 65% à partir de ce dimanche 20 mai 2018, le prix fixé pour les gommes Nicorette EG étant de 14,14 euros, et de 28,55 euros pour les patchs, selon BFMTV.

En fonction des négociations avec les laboratoires, d’autres traitements d’autres marques devraient peut-être rejoindre la liste de ceux pris en charge par la Sécurité Sociale, pour offrir plus de choix quant aux produits anti-tabac remboursés. Associé à la récente hausse à huit euros du paquet de cigarettes, ce remboursement de deux types de traitements anti-tabac ne devrait qu’encourager plus de personnes à abandonner définitivement le tabac dans les semaines et mois à venir.

Source : BFM
Tabac Cigarette Sécurité sociale
Commentaires