Submergée par une vague d'abandons, la SPA de Rennes lance un appel à l'aide

29Kpartages

Comme chaque été, des milliers de chats et chiens sont abandonnés en France. Le refuge de la SPA de Rennes, surchargé suite au très grand nombre d’abandons d’animaux cet été, dresse un bilan alarmant.

Crédit Photo : Maria Sbytova / Shutterstock

Les chiffres font froid dans le dos.

En France, plus de 100 000 chiens et chats (dont 60 000 l’été) sont abandonnés chaque année. L’année 2020, marquée la pandémie du Covid-19, a été désastreuse pour des milliers d’animaux. Le refuge de la SPA de Rennes a décidé de sonner l’alerte.

Depuis la fin du confinement, les refuges animaliers sont confrontés à une vague d’abandons très inquiétante, notamment à Rennes. En effet, le refuge traverse une crise sans précédent. Démunies face à cette situation, les équipes ont lancé un appel à l’aide pour sauver des centaines d’animaux abandonnés.

Crédit Photo : SOMMAI / Shutterstock

Pendant le confinement, la direction de la SPA avait créé un dispositif d'adoption sans contact. Grâce à cette solution provisoire, les bénévoles avaient reçu 21 000 demandes d'adoption sur internet et 400 animaux avaient pu être adoptés. Malgré ces mesures, le nombre des adoptions ne cesse de diminuer. À la mi-juillet, des centaines d’animaux abandonnés étaient déjà présents au refuge de la SPA à Rennes.

Des animaux entassés

Conséquence : les animaux manquent de place. Dans la chatterie du refuge, 100 chats se partagent cet espace, normalement conçu pour accueillir 50 chats. Les bénévoles indiquent également que les stocks de nourriture et de médicaments baissent dangereusement.

Comme à leur habitude, les équipes du refuge font tout leur possible pour s’en sortir. Mais ces derniers se préparent à recueillir d’autres animaux. Le refuge rennais n’avait pas été confronté à une telle vague d’abandons depuis 15 ans.

Crédit Photo : Oliveshadow / Shutterstock

À travers son appel à l’aide, la Société Protectrice des Animaux de Rennes espère trouver une nouvelle famille à tous ces animaux abandonnés.

Source : Wamiz
Plus d'articles