Cette association japonaise a eu une idée lumineuse en donnant une seconde vie aux peluches, et le projet ne s'arrête pas là...

Par
821
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Akira Suzuki et son collègue ont eu une excellente idée pour faire évoluer les mentalités sur les transplantations avec le lancement du projet « Second Life Toys », la seconde vie des jouets. Leur organisation tente d’attirer le regard sur les dons d’organes dès le plus jeune âge.

Très bien pensé, le projet permet de redonner une seconde vie aux jouets en réparant les peluches abîmées au lieu de les jeter. Suivant le même principe médical de donneur et de receveur, il est possible de faire don des peluches que l’on utilise plus pour qu’elles servent à recoudre une détériorée.

@SecondLifeToys


Une fois le « jouet transplanté », le donneur reçoit une lettre du bénéficiaire pour le remercier de son geste. Absolument adorable et ludique, cette initiative est un éveil intelligent à la transplantation.

Au Japon, les questions du don d’organes sont rarement mises en valeur, les listes d’attente n’en finissent pas tandis que le nombre de donneurs reste constant. Cette campagne joue sur le plus attendrissant compagnon de l’enfant pour sensibiliser les esprits et les consciences.

@SecondLifeToys

@SecondLifeToys

@SecondLifeToys

@SecondLifeToys

@SecondLifeToys

@SecondLifeToys

@SecondLifeToys

@SecondLifeToys

@SecondLifeToys
VIDEO : Air Canada : une passagère s'endort durant son vol et se réveille seule dans l'avion
Source : Second Life Toys
Commentaires