Le 26 plus riches détiennent autant d'argent que 3,8 milliards de personnes dans le monde

3 051partages

L'ONG Oxfam a publié son rapport annuel sur les «Services publics ou fortunes privées» en soulignant un constat assez accablant qui devrait ne surprendre personne: les 26 milliardaires les plus riches possèdent autant d'argent que la moitié la plus pauvre de la population mondiale (3,8 milliards).

À voir aussi

Cette tendance s'est accentuée durant l'année 2018, lors de laquelle la fortune des milliardaires a augmenté de 900 milliards de dollars, soit au rythme de 2,5 milliards par jour : « Le fossé qui s'agrandit entre les riches et les pauvres pénalise la lutte contre la pauvreté, fait du tort à l'économie et alimente la colère dans le monde » souligne la directrice exécutive d'Oxfam international, Winnie Byanyima.

Le 26 plus riches détiennent autant d'argent que 3,8 milliards de personnes dans le monde. Crédit photo : Shutterstock / Mikael Damkier

En revanche, la « fortune » de la moitié la plus pauvre de la population mondiale a chuté de 11%. L'étude indique notamment que le budget de santé de l'Ethiopie correspondait à 1% de la fortune de Jeff Bezos, patron d'Amazon et homme le plus riche du monde dont la fortune est estimée à 112 milliards (soit 98,5 milliards d'euros). La crise financière de 2008 a fait doubler le nombre de milliardaires sur la planète alors que « les riches bénéficient non seulement d'une fortune en pleine expansion, mais aussi des niveaux d'imposition les moins élevés depuis des décennies » précise l'Oxfam, qui a basé son étude les données publiées par la revue Forbes et la banque Crédit suisse.

Les niveaux d'imposition pour les plus riches, ne serait-ce pas une solution des plus idoines pour rétablir un semblant d'équilibre économique et social? Pour l'Oxfam, c'est une nécessité absolue : « Si la tendance était inversée, la plupart des gouvernements auraient suffisamment de ressources pour financer les services publics » affirme-t-elle avant de préciser que « la richesse est tout particulièrement sous-taxée ». Ainsi, sur un dollar d'impôt sur le revenu, seulement quatre centimes viennent de la taxation sur les plus riches.

L'ONG international appelle donc les gouvernements à « s'assurer que les entreprises et les plus riches paient leur part d'impôts ». Une suggestion pas si anodine à quelques jours du Forum économique mondial à Davos, en Suisse.

Un rapport qui tombe pendant une période pleine de remous, notamment en France ou le débat sur la suppression de l'ISF (impôt de solidarité sur la fortune) a repris du poil de la bête avec le mouvement des gilets jaunes.

Source : Youscribe
Plus d'articles