Daesh confirme la mort de son chef, Abou Bakr al-Baghdadi

Par
5 941
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

L’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH) a ce mardi affirmé avoir obtenu des informations émanant de hauts reponsables de l'État islamique, qui auraient confirmé la mort de leur chef, Abu Bakr al-Baghdadi. Ces nouvelles informations viennent confirmer  une rumeur qui commençait à courir depuis quelques semaines déjà, relayées par des médias Iraniens et Russes. 

Abu Bakr al-Baghdadi est-il mort sous les bombes Russes ? Alors que Moscou avait annoncé, fin juin, avoir lancé des vérifications pour savoir si l' « émir » du califat autoproclamé était oui ou non encore en vie, de hauts responsables de l’EI présents dans la province Syrienne de Deir Ezzor ont finalement confirmé à l’OSDH l' « assassinat » de l'émir de l’EI.

L'armée de l'air russe s'était félicitée d'avoir lancé plusieurs frappes aériennes d'envergure près de Raqqa, fin mai, afin de cibler "l'ennemi public numéro 1". L'une de ces frappes aurait tué plus de 300 terroristes à la solde de Daesh, et le ministère de la Défense avait suggéré l'éventualité que l'une des victimes soit Abu Bakr al-Baghdadi.

Capture d'écran Youtube

L'Observatoire n'a pas pu pour l'heure confirmer la date exacte de la mort, ainsi que ses circonstances exactes. Cela est notamment dû au fait que toute évocation de la mort du chef terroriste était strictement interdite jusqu'alors dans les territoires contrôlés par Daesh, interdiction qui viendrait juste d'être levée.

Le ministère russe de la Défense avait affirmé le 22 juin avoir « selon une forte probabilité » tué Abou Bakr al-Baghdadi dans une frappe aérienne fin mai en Syrie, ainsi que 300 autres terroristes de l'EI. Une semaine plus tard, c'est la chaîne de télévision iranienne IRIB qui diffusait deux photographies montrant le corps d'un homme supposé être Abou Bakr al-Baghdadi.  L'information était restée au stade de pure spéculation jusqu'alors.

Abou Bakr Al-Baghdadi n'avait plus fait aucune apparition publique depuis un enregistrement audio diffusé en novembre 2016, peu après le lancement de l'offensive sur Mossoul, dans lequel il exhortait ses hommes à lutter jusqu'au martyre. Il s'agissait de la dernière fois où le chef du califat autoproclamé avait donné signe de vie. L'Irak vient d'annoncer la reprise de Mossoul à Daesh, qui l'avait conquise en juin 2014.

En Floride, un homme paye la totalité des dettes de cantine de 9 écoles pour que les enfants puissent manger un repas chaud
Source : AFP
Commentaires