Pour célébrer la réouverture des bars et des restaurants, Emmanuel Macron et Jean Castex ont savouré un café en terrasse

1 813partages

C'est aujourd'hui, mercredi 19 mai, que les bars et autres restaurants rouvrent leurs portes en accueillant du public en terrasse. Et parmi les premiers clients qui se sont rendus dans les cafés tôt dans la matinée, il y avait le président de la République Emmanuel Macron et son Premier ministre Jean Castex.

C’est le grand jour !

Après de longs mois d’attente et de craintes bien légitimes, les bars et restaurants ont enfin pu rouvrir leurs portes ce matin, pour le plus grand bonheur des Français qui vont de nouveau pouvoir profiter d’un verre en terrasse.

Pour l’occasion, Emmanuel Macron et Jean Castex se sont offert un café dans un établissement situé non loin de l’Élysée.

Une scène bien évidemment immortalisée par les caméras de BFM TV.

L’image est symbolique, la mise en scène évidente mais l’essentiel est ailleurs !

Le couple de l'exécutif Macron/Castex s'offre un petit café en terrasse pour la réouverture des bars et restaurants

Avec ce petit café en terrasse, le couple de l’exécutif a tenu à marquer le coup, tout en appelant les Français à faire preuve de vigilance face au Covid-19.

« C’est un petit moment de liberté retrouvée qui est le fruit de nos efforts collectifs » mais « il faut rester prudent » et « réussir collectivement à maîtriser l’épidémie », a ainsi déclaré le président de la République.

Le chef de l’État s’est toutefois voulu optimiste en assurant que le pays n’était pas « dans la situation du début d’année ». Une évolution positive qu’il attribue notamment à la « vaccination qui se poursuit ».

« On n’est pas encore sortis (de l’épidémie), ce sont des étapes progressives de réouvertures qui sont le fruit de concertations, de ce que nous dit la science, l’ensemble des professions et des territoires », a-t-il encore souligné.

Mais Emmanuel Macron n’a pas échappé à la question qui fâche, concernant un éventuelle refermeture des bars et restaurants, en cas d’aggravation de la situation sanitaire.

« Si les terrasses referment, c’est notre problème à tous, donc on va s’organiser ensemble en étant responsables collectivement, c’est ça être une nation. Vivez le moment présent, hier elles n’étaient pas ouvertes, elles le sont aujourd’hui », a-t-il répondu, prenant soin d’indiquer que les « chiffres sont bien orientés » sur le front de la lutte contre le Covid.

« Si dans quinze jours, trois semaines, un mois, (le nombre de cas) se met à remonter à tel ou tel endroit, on adaptera les choses », a-t-il toutefois conclu, comme pour mieux rappeler que le combat n’était pas encore gagné

Source : BFM TV
Plus d'articles
À lire aussi