Quatre secrétaires d'État signent une tribune pour que des protections hygiéniques soient distribuées gratuitement

3 858partages

Dès la rentrée de septembre, des protections hygiéniques seront accessibles gratuitement dans les établissements scolaires, épiceries, foyers et centres d'incarcération, pour permettre aux femmes précaires de se protéger.

Quatre secrétaires d’État ont décidé de « briser le tabou des règles ». Dans une tribune publiée dans le Huffington Post, Marlène Schiappa, Brune Poirson, Agnès Pannier-Runacher et Christelle Dubos s'engagent dans la lutte contre la précarité menstruelle. « Les règles, c'est naturel. Ne pas pouvoir se procurer de protection, non », écrivent-elles.

Brune Poirson et Marlène Schiappa. Crédit photo : Bertrand Guay / AFP

Suite à cette décision, le gouvernement va distribuer gratuitement des protections hygiéniques pour les femmes vivant dans la précarité. « Ce mois-ci, j'achète des pâtes pour manger ou un paquet de serviettes hygiéniques ? Voilà une question que se posent beaucoup trop de jeunes femmes ou femmes en situation de précarité, forcées de choisir tous les mois dans leur budget, faute de moyen », expliquent les élues.

Crédit photo : Goffkein.pro / Shutterstock

« Les protections seront mises à disposition dans les épiceries sociales, accueils de jour, foyers et centres d'hébergement, les établissements d'incarcération, mais aussi les établissements du second degré et les universités ». Pour mener à bien ce combat, le gouvernement a dégagé un million d'euros. Des maraudes seront également organisées pour distribuer des protections aux femmes en difficulté.

Source : Huffington Post
Plus d'articles