Messieurs, attention : se masturber est dangereux pour la santé... comme en atteste ce (cultissime) manuel scientifique

952partages

En 1830, un ouvrage baptisé « Le livre sans titre » décrivait et illustrait les dangers mortels de la masturbation, pratique considérée comme une abomination.


Jusque dans les années 70 et la révolution sexuelle, la pratique de la masturbation était très mal perçue dans la société, et pas seulement par le dogme religieux. En effet, si la religion voyait cela comme un péché, la communauté médicale allait plus loin en théorisant sur la masturbation comme une source de maladies diverses.


Entre le XVIIIème siècle et le début du XXème siècle, la masturbation était fortement réprimée dans le monde occidental. De nombreux ouvrages de médecins diabolisaient cette pratique. Le plus célèbre d’entre eux se nommait Samuel Auguste Tissot (1728-1797). Il pensait que le sperme jouait un rôle important dans le fonctionnement normal de l’organisme, et que son gaspillage par les activités sexuelles pouvait affaiblir l’organisme et provoquer des maladies.


À partir de cette théorie, les médecins élaboraient un répertoire de maladies liées au gaspillage du sperme, y compris la masturbation. La renommée de Tissot était tellement importante qu’il était impossible pour un médecin de ne pas condamner l’autostimulation, malgré l’absence totale d’expériences scientifiques et médicales sur le sujet. La masturbation était un problème médical incontournable et un problème social majeur.


Parmi tous ces ouvrages dénonciateurs, il en existe un qui en surprendra plus d’un à travers les images qu’il comporte. Il s’agit du « Livre sans titre », publié en 1830, dont l’auteur est inconnu mais qui rend hommage à Tissot en mentionnant une de ses citations sur la couverture : « Cette funeste habitude fait mourir plus de jeunes gens que toutes les maladies du monde. »

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


« Dédié aux jeunes gens, et aux pères et aux mères de famille », ce livre était disponible dans toutes les librairies françaises. Il décrit les étapes, illustrations à l’appui, de la lente agonie menant à la mort, provoquée par la masturbation.


La phrase d’introduction annonce le ton de l’ouvrage : « Il était jeune et beau, il faisait la joie et l’espoir de sa mère – mais il est mort tourmenté, aveugle, malade et paralysé – à l’âge de 17 ans. Si seulement il savait les dangers de la masturbation, il aurait pu avoir une meilleure vie. »


Découvrez les 16 illustrations très glauques ci-dessous :


1 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


2 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


3 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


4 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


5 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


6 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


7 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


8 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


9 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


10 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


11 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


12 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


13 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


14 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


15 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr


16 –

Jim Edmondson / dittrick.blogspot.fr
Source : Dangerous Minds
En vidéo : « The Arrivals », la publicité émouvante de SAS Airlines sur les retrouvailles
Plus d'articles