Votre cerveau se « mange » lui-même quand vous manquez de sommeil, d'après une étude scientifique !

6 294partages

D'après une étude, notre cerveau commence littéralement à se manger lui-même lorsque nous manquons de sommeil !

Une équipe de chercheurs en Italie, dirigée par la neuroscientifique Michele Bellesi, a publié dans une étude le 24 mai dernier. Celle-ci indique que le manque de sommeil récurrent endommage le cerveau de manière définitive ! En effet, cela aurait comme conséquence une perte de neurones et de connexions synaptiques, et il est impossible d’inverser les dégâts.

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques de la « Marche Polytechnic University » ont étudié l’effet que pouvait avoir le manque de sommeil sur les souris. L’étude a été menée sur 4 groupes de souris, le premier qui dormait 6-8 heures, le second était réveillé périodiquement, le troisième était maintenu éveillé 8 heures en plus et le quatrième restait éveillé pendant 5 jours.

Crédit photo : Une femme d'affaires fatiguée/ Shutterstock

Tandis que, pour les deux premiers groupes, le résultat montrait que les synapses étaient restaurées entre 5,7 % et 7,3 % , pour les deux autres cela donnait 8,4 % et 13,5 %. Les astrocytes (cellules gliales) étaient plus nombreux et consommaient des parties de synapses. Celles qui étaient mangées avaient pour caractéristiques d'être les plus grandes et les plus vieilles, ce qui est en soi une bonne nouvelle. Cependant, le problème est que le manque de sommeil et cette augmentation de l’activité ont été liés à d’autres maladies neurodégénérative telle qu’Alzheimer.

Crédit photo : Anatomie du cerveau d'une femme / Shutterstock

Pour comprendre un peu mieux ce processus, il faut savoir que les cellules de notre cerveau sont constamment renouvelées. Ce sont les cellules gliales qui rentrent en jeu lors de ce processus et jouent un rôle de protection et de soutien du tissu nerveux en éliminant (phagocytose) entre autres les cellules mortes ou en apportant de l’oxygène. Cette fonction de reconstruction se fait pendant que nous dormons !

Crédit photo : Illustration de neurones / Shutterstock

Pourtant, ce qu’ils ont prouvé, c’est que ce mécanisme se met aussi en place lorsque nous manquons de sommeil, et c’est à partir de ce moment précis que le cerveau commence à s’endommager lui-même ! Ce nettoyage naturel, qui devrait se faire lors d’un moment de renouvellement des cellules, pendant la nuit, est alors entamé pendant le manque de sommeil. « Nous avons montré pour la première fois que des portions de synapses étaient littéralement mangées par les astrocytes à cause du manque de sommeil » raconte Michele Bellesi au New Scientist.

Ce mécanisme n’a pas encore été démontré sur le cerveau humain, mais cette découverte pourrait s’avérer essentielle pour comprendre le fonctionnement de nombreuses maladies pour le futur ! 

Source : Science alert
En vidéo : Eliot Kohek, un tatoueur français qui réalise des œuvres bluffantes de réalisme
Plus d'articles