Le nombre de condamnations pour maltraitance et abandon d'animaux est en hausse

8 969partages

L'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales a publié un rapport démontrant que le nombre de condamnations pour maltraitance et abandon d'animaux est en hausse.

En dix ans, entre 2007 et 2017, les condamnations pour cruauté envers les animaux ont augmenté de 57%. Cette hausse a notamment eu lieu à partir de 2015, date à laquelle les animaux ont été reconnus par la loi comme étant des êtres vivants doués de sensibilité.

Crédit photo : Jan Havlicek / Shutterstock

Entre 2016 et 2018, le taux de maltraitance a augmenté de 23% et est passé de 1025 à 1256 cas. Le nombre d'abandons, plus faible, a également connu une forte hausse de 54% puisqu'il est passé de 257 à 396 abandons en trois ans.

80% des cas de maltraitance sont provoqués par des hommes

Les trois quart des personnes condamnées pour maltraitance sur un animal sont des hommes.

Selon le rapport de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, un tiers serait sans profession, tandis que les autres seraient des personnes à la retraite, étudiants ou agriculteurs.

Crédit photo : Olha Solodenko / Shutterstock

Quant aux abandons, 42% des cas sont commis par des femmes. Ils ont majoritairement lieu durant l'été, entre juin et août, et dans des communes rurales de moins de 50 000 habitants.

16% condamnés pour de la prison ferme

Les auteurs de maltraitance ou d'abandon s'exposent à une peine de deux ans d'emprisonnement, 30 000 euros d'amende et peuvent recevoir l'interdiction de posséder un nouvel animal.

Parmi les actes de cruauté recensés entre 2016 et 2018, 16% des auteurs ont été condamnés à de la prison ferme, alors que les autres ont dû payer une amende ou ont été condamnés à de la prison avec sursis.

Source : Le Parisien
Plus d'articles