Le pelage de ce chien errant peint en orange pour ressembler à un tigre a provoqué la colère des associations

11Kpartages

En Malaisie, un chien errant arborant un pelage orange avec des rayures noires a été retrouvé dans la rue. L’objectif ? Le faire ressembler à un tigre.

Crédit Photo : Newsflash

Cet acte de maltraitance a déclenché la colère de l’association Persatuan Haiwan Malaysia. Le groupe de défense des animaux a partagé les photos du canidé peint en orange sur sa page Facebook.

À travers son geste, l’association invite les utilisateurs à fournir des informations conduisant à l'arrestation du coupable. Un porte-parole du groupe a également partagé une publication pour retrouver le propriétaire du pauvre animal.

D’autre part, une récompense sera attribuée à toute personne se présentant avec des informations supplémentaires sur l'incident. Pour le moment, le responsable n’a toujours pas été identifié.

Crédit Photo : Newsflash

Sans surprise, les clichés du chien teint en orange ont provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Outrés, certains internautes ont fait part de leur indignation : « Le visage du chien est triste, c’est vraiment dommage ».

Ou encore : « Le chien doit prendre un bain et se faire raser le pelage pour se débarrasser de tous les produits chimiques. Désolé chien ».

Une pratique dangereuse

Dans une interview accordée au quotidien Metro, l’association britannique « Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals» explique que teindre un animal est une pratique extrêmement dangereuse.

« Les gens peuvent penser qu'ils traitent bien leurs animaux de compagnie en peignant leurs griffes ou en teignant leur fourrure, mais certaines peintures, encres et colles utilisées peuvent être toxiques et nocives pour les animaux». Certains produits pourraient même entraîner la mort de l’animal.

Les teintures pour animaux ont vu le jour à Tokyo. Cette « tendance » s’est ensuite répandue dans le reste du monde. Nombreux sont les propriétaires qui n’hésitent à offrir à leur animal de compagnie un relooking extrême.

Source : Metro
Plus d'articles