Le téléphone portable sera totalement interdit dans les écoles et collèges à partir de la rentrée 2018

Par
9 121
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

ÉDUCATION : Le ministre Jean-Michel Blanquer a confirmé récemment que l'usage du téléphone portable dans les collèges et les lycées allait être totalement interdit « d'ici la rentrée 2018 ». Si bon nombre d'établissements limite déjà son usage dans certaines zones spécifiques (salles de classe, couloirs...), cette mesure aurait pour conséquence de généraliser cette interdiction à tous les établissements concernés.

Jean-Michel Banuer à Marseille, en août 2017 / GERARD BOTTINO, Shutterstock

Il s'agissait d'une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron, qui a finalement été confirmée ce dimanche 10 décembre par Jean-Michel Blanquer. Invité de l'émission  "Le Grand Jury", le ministre de l'Éducation nationale a répondu aux questions des journalistes de RTL, Le Figaro et LCI. Interrogé sur la question du téléphone portable dans l'enceinte des établissements scolaires, le ministre a répondu : « Est-ce qu'on va interdire les téléphones portables à l'école et au collège ? Réponse : oui (...) à la rentrée 2018 ».

Si la mesure était déjà appliquée dans le cadre du règlement intérieur de nombreux collèges et de nombreuses écoles, la décision d'interdire ou non les téléphones portables aux élèves était jusqu'à présent laissée à la libre apprécication de l'administration de chaque établissement. Ainsi, certains interdisaient simplement l'usage du mobile pendant les heures de cours, d'autres limitaient son utiisation dans certaines zones spécifiques, comme les cours de récréation. 

Le ministre, qui affirme être encore en train d'étudier les modalités exactes de cette mesure, a cependant suggéré qu'il n'était pas question de totalement interdire aux élèves de disposer d'un téléphone, mais plutôt de limiter l'usage au stricct nécessaire : « Parfois, vous pouvez avoir besoin du téléphone portable pour des usages pédagogiques, (...) pour des situations d’urgence, donc il faut qu’ils soient en quelque sorte confinés », a-t-il ajouté, évoquant pour ce faire l'usage de « casiers » qui seraient fermés à clé.

Jean-Michel Blanquer s'est en outre déclaré personnellement favorable au retour de l'uniforme dans les établissements scolaires, affirmant que l'« on doit permettre aux établissements qui le veulent » d'instaurer à nouveau cette pratique, aujourd'hui bannie au sein de l'éducation nationale. Il a également affirmé qu'il « serait bon » de réduire au maximum, voire d'empêcher complètement l'accès « aux écrans » aux enfants « avant l’âge de sept ans ».

Un petit côté « vieille école » assumé de la part de cet ancien recteur de l'académie de Guyane, qui avait déjà récemment déclaré vouloir instaurer une dictée quotidienne obligatoire dans toutes les écoles primaires. Pour faire revenir au goût du jour certaines valeurs ancestrales, à l'heure où les enfants et les jeunes sont de plus en plus connectés à un environnement virtuel ?

VIDEO :
Source : RTL
Commentaires