Les 5 règles d'or qui feront de toi un parieur hors pair

862partages

Gagner de l’argent en regardant du foot ? La question elle est vite “répondue”. Mais encore faut-il savoir s’y prendre…

La Ligue 1 vient de reprendre ses droits pour le plus grand bonheur des joueurs et des supporters, mais aussi des parieurs qui se frottent déjà les mains.

Alors si toi aussi tu t’entraînais à faire l’éclair d’Usain Bolt dans ton jardin ou ton salon, pendant le confinement, il est vraiment temps de se ressaisir et d’exploiter au mieux tes connaissances en football.

Et oui, car qui dit reprise de la Ligue 1 dit aussi reprise des paris sportifs avec Betclic ! L’occasion pour nous de te rappeler les 5 règles d’or du VRAI parieur sportif. Exit l’amateurisme !

Crédit photo : Romain Biard / Shutterstock

1) Un budget par pari tu fixeras !

Plutôt que d’investir d’un coup tout l’héritage que t’a légué mémé, on te conseille de bien prévoir ton budget par match. Rappelons qu’il s’agit tout de même d’argent et que tu peux tout aussi bien le perdre en pariant.

Détermine donc une somme de départ - raisonnable, cela va de soi - à consacrer aux paris, sur une semaine ou un mois. Une manière d'assurer ses arrières et de se fixer une limite à ne pas franchir.

Tant qu’à faire : joue de l’argent que tu es prêt à perdre et évite de miser l’argent prévu pour tes prochaines vacances sur des paris sportifs, sinon ta prochaine destination pourrait bien être... Bécon-les-Bruyères.

Contrairement à tout ce que tes amis footeux pourront te prédire, le sport ne sera jamais une science exacte. Malgré les heures passées devant la télé à commenter les frappes, feintes de frappes et autres crochets, on n’est jamais à l’abri d’une “crise de technicité” comme le dirait notre cher Omar Da Fonseca.

Alors un bon conseil : considère l’argent misé comme déjà perdu et espère ensuite avoir pioché la carte Chance, la victoire n’en sera que plus belle !

2) Ton instinct tu oublieras...

L'instinct, c'est bien, mais la tête, c'est mieux ! Alors prend le temps d’analyser les cotes.

Alors oui, parfois, l’instinct paye. Mais soyons honnête : adopter une telle stratégie ne sera jamais payant sur le long terme, au contraire… Ceux qui l’ont fait se rappellent amèrement que la victoire “qu’ils sentaient bien” n’a franchement été qu’un sentiment très furtif, déjà obsolète dès la fin de la 1ère mi-temps.

La clé ? Une bonne préparation en amont ! Il est temps de mettre à profit toutes ces soirées foot en analysant les cotes et tous les paramètres déterminants (équipes, joueurs, terrains) qui pourront faire de toi un nouveau riche (ou pas).

3) Miser sur ton club de coeur, tu éviteras

Simple, basique. Tous les parieurs savent déjà ça.

Comme si c’était juste pour te froisser, le club auquel tu es attaché depuis toujours va forcément perdre ce jour-là, c’est écrit d’avance ! Et puis, regardons la réalité en face : tu fais dans le sentimentalisme et ce n’est jamais bon.

Notre amour pour notre club de cœur peut parfois altérer notre jugement et nous pousser à commettre l'irréparable, en pariant des sommes inconsidérées par exemple.

Alors, on évite de parier sur son équipe favorite car passion et business ne font pas bon ménage !

4) Des petites cotes en combiné, tu te méfieras

Tous les aficionados du pari vous le diront, les petites cotes sont de vrais pièges pour les parieurs en herbe !

Séduisantes avec leurs allures de paris sûrs, ces petites cotes peuvent te donner l'impression de faire une opération gagnée d'avance et sans le moindre risque.

Or, l'une des règles d'or des paris sportifs, c'est que justement rien n'est gagné d'avance. On n'est en effet jamais à l'abri d'une surprise, les supporters du PSG peuvent d'ailleurs en témoigner… Et beaucoup en font encore des cauchemars. Si la remontada n’est certes pas coutume, mieux vaut tout de même s’en méfier.

5) Lucide, tu resteras

Sachons raison garder et ne jamais s’enflammer.

On ne le dira jamais assez mais l'ennemi du parieur reste l'excès de confiance ! Ce n’est pas parce que tu as réussi plusieurs gros coups, qu’il faut te prendre pour Grégoire Margotton et prédire, avant tout le monde, une reprise au “second poteau Pavaaaaard”... Pardon !

Et puis, gardons en tête l’objet du pari : jouer et se faire plaisir ! Cela ne doit ni virer à l’obsession, ni prendre trop de place dans ta vie ou ton budget. Le fait de parier doit rester ce petit shoot d'adrénaline qui te fait vibrer.

De même que ce n’est pas la peine de te prendre pour un statisticien en imaginant que parce que tu as perdu 10 fois, la 11ème sera la bonne. Rien ne sert d’insister après une « série noire ». C'est l'une des erreurs fatales dont se rendent coupables beaucoup de parieurs, victimes d'une cruelle désillusion.

Si tu essuies une multitude de revers, fais une pause. Rien ne sert de courir quand on est mal luné. Cela t’éviteras de faire des paris insensés ou de faire une hypothèque sur ta maison. Fais un break et tu n’en reviendras que plus fort dans la compétition !

Maintenant, tu as toutes les cartes en mains pour assurer tes paris et démarrer cette nouvelle saison sur les chapeaux de roue, avec Betclic.

Crédit photo : fizkes / Shutterstock

Mentions légales : Jouer comporte des risques: isolement, endettement... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé).

Plus d'articles