Une étude révèle que les cafards sont de plus en plus invincibles face aux pesticides

Par
1 430
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Les insecticides pourraient ne plus suffire pour lutter contres les cafards qui semblent développer un seuil de tolérance à tous les produits destinés à les tuer. Explications.

Si vous êtes envahi par les cafards, ne lisez surtout pas ce qui va suivre ! Des travaux récents ont démontré que l’insecte, qui rebute tant, devenait de plus en plus résistant aux insecticides.

Et c’est une étude très sérieuse qui l’affirme ! Des chercheurs de l’Université de Purdue, située dans l’État de l'Indiana (États-Unis), ont ainsi démontré que les cafards développaient une résistance toujours plus forte aux produits censés les éradiquer.

Crédit : Punchita Aisuriyasomporn / Shutterstock

Pis encore, ces monstrueuses petites bêtes ont désormais la capacité de résister à d’autres substances du même genre, ce qui pourrait, à terme, les rendre quasiment invincibles, car les cafards sont des insectes « multi-immuns » ayant le don de transmettre leur résistance par les gènes.

C’est la première fois que l’on constate chez ce type d’insecte une telle capacité d’adaptation aux insecticides, contre lesquels ils seront bientôt immunisés à la vitesse où vont les choses.

« Les cafards qui développent une résistance à plusieurs classes d’inesecticides à la fois rendront la lutte contre ces incestes presque impossible avec des produits chimiques seuls », a ainsi expliqué le professeur Michael Scharf, qui a dirigé les travaux.

Pour en arriver à cette conclusion, les auteurs de l’étude – publiée dans la revue « Scientific Reports » - ont exposé des cafards à plusieurs produits.

S’ils ont observé que la population des insectes cobayes n’augmentait pas après la pulvérisation d’insecticides divers, ils ont néanmoins constaté que celle-ci ne diminuait pas non plus. Ce qui tend à démontrer que certains développent une résistance encore jamais vue jusqu’à présent.

Selon le Docteur Scharf, le seuil de résistance d’une seule génération de cafards a parfois même quadruplé ou sextuplé au cours des expériences menées.

Et quand on sait qu’une femelle peut pondre jusqu’à 300 œufs durant son existence, on imagine aisément que l’insecte pourrait devenir indestructible d’ici peu, à mesure que les plus résistants se reproduisent.

Et pour ceux qui pensent que rien ne vaut la bonne technique de l’écrasement, ne perdez jamais de vue que lorsque l’on écrase un cafard, cela libère ses œufs qui, une fois éclos, donnent naissance à une nouvelle génération. On ne s'en débarasse pas comme ça, aussi facilement !

Après tout, si la blatte est présente sur Terre depuis 300 millions d’années, c’est qu’il y a bien une raison !

Une info qui donne le… cafard,  n'est-ce pas ? 

Source : CNN
Insectes
Commentaires