Cette bande dessinée casse les idées reçues sur le « statut privilégié » des cheminots et explique leurs réelles revendications

Par
66 600
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Aujourd'hui, c'est le grand jour, la panique. Vous vous y étiez préparé depuis longtemps, comme on se prépare à une catastrophe de grande ampleur. La grève générale ! La révolution !

Vous avez fait des réserves de vivres, vous vous êtes renseigné sur le site de la RATP et de la SNCF, vous avez consulté les itinéraires des mouvements sociaux afin de ne pas vous retrouver bloqué en allant au travail, peut-être même êtes-vous partis plus tôt ce matin au bureau afin d'être dans les temps. Et comme beaucoup, vous avez maudit en votre for intérieur ces fonctionnaires fainéants, confortablement assis sur leurs avantages, qui empêchent les honnêtes gens d'aller bosser.

Ultra-privillégiés, les cheminots ? Des enfants gâtés de la république, qui en demandent toujours plus malgré la sécurité de l'emploi, et leurs 3 jours de congés payés supplémentaires ? Vous êtes sûr ? Si l'énervement qui peut vous habiter lorsque vous voyez votre train annulé ou votre voiture bloquée par une manif est compréhensible, le statut des cheminots est loin d'être aussi idyllique que certains ne semblent l'imaginer.

Suppression massive d'emplois, destruction programmée du service public, transformation de la SNCF en société anonyme, abandon du statut de cheminot à l'embauche : les cheminots ont leurs raisons d'être en colère, et outre la dégradation de leurs conditions de travail, les usagers du rail sont également concernés. C'est pour lutter contre les préjugés, les fantasmes qui nourrissent souvent le clivage entre travailleurs du privé et du public, que la dessinatrice Emma a publié une bande dessinée intitulée « Les preneurs d'otages ».

Vu la quantité de mensonges proférés sur le sujet par les médias, il m'a semblé utile de revenir sur quelques idées...

Publié par Emma sur lundi 19 mars 2018


Emma est une développeuse Web et dessinatrice engagée, dont nous vous avions déjà présenté le travail à plusieurs reprises. Elle a publié des bandes dessinées très explicatives et intéressantes sur l'accouchement, sur le clitoris, ou encore sur la charge mentale, qui ont énormément tourné sur les réseaux sociaux;

Emma réalise pas mal de dessins engagés sur plein de sujets différents, vous pouvez découvrir ce qu'elle fait sur sa page Facebook, la suivre sur Twitter ou encore profiter de ses planches directement sur son site emmaclit.com

Elle est également l'autrice du livre Un autre regard, paru en 2017 aux éditions Massot.

Les illustrations sont diffusées avec l'aimable autoristation de la dessinatrice Emma.

Commentaires