Cette octogénaire tord le cou aux idées reçues et remporte son premier concours hippique à 89 ans

Par
787
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Pour cette octogénaire de 89 ans, l'équitation s'est montrée à elle comme une évidence : D'abord monitrice d'équitation, elle s'est décidée à remonter à cheval. Une initiative qui pourrait en surprendre plus d'un mais qui a porté ses fruits. À 89 ans, elle remporte un concours hippique.

Nicole de Villeneuve a 89 ans et travaille dans le milieu équestre depuis ses 28 ans, l'âge auquel elle s'est tournée vers cette discipline. D'abord simple élève, elle finit par obtenir son monitorat et monte des chevaux de course. Puis, au fil des années, Nicole de Villeneuve déménage et ne cesse de pratiquer l'équitation là où elle atterrit. Après Barcelonnette, Roquefort-la-Bédoule ou encore Saint-Georges, le couple décide finalement de s'installer dans les Landes.

Elle arrêtera alors de pratiquer le cheval à l'âge de 60 ans, alors qu'elle doit prendre soin de son mari malade mais continue de donner des cours d'équitation, au centre équestre monté là où ils se sont installés. 30 ans après, Nicole de Villeneuve, n'a pas hésité longtemps avant de remonter sur un cheval, bien que la forme physique ne soit plus tout à fait au rendez-vous : « Mon médicament, c’est le cheval. J’oublie tout », déclarait-elle à l'Agence France presse.

Et alors qu'elle s'installe finalement à Arcachon, il y a quatre ans, elle décide petit à petit de renouer avec la selle. C'est en septembre 2017 que l'envie est survenue chez elle. Elle a alors repris des cours, doucement mais sûrement. Et en avril dernier, elle arrive ex-aequo avec Michel, comme le relate l'AFP, qui avait alors 40 ans de moins qu'elle. Elle assure à l'AFP que « c'est vite revenu » mais qu'elle n'y « croyait pas ». D'ailleurs, elle précise qu'elle n'a jamais été réellement intéressée par les concours : « J’ai fait quelques concours, ça ne m’intéressait pas beaucoup. Ma passion, c’était de former les cavaliers ! ».

La raison de son engouement soudain reste plutôt floue mais elle confie à l'AFP qu'elle n'est « de toute façon pas comme tout le monde ». Et ce n'est pas Amandine Lorrain, la gérante du centre équestre dans lequel s'est entraînée la cavalière, qui dira le contraire : « Elle [Nicole de Villeneuve] est exceptionnelle. C’est un moteur pour les autres. Il y a des personnes de son âge qui montent mais faire des sauts d’obstacles, je n’ai jamais vu cela de ma carrière ». Et quand on sait qu'elle a gravi le Mont-Blanc, on ne doute pas de son potentiel.

Jean-Pierre, 86 ans, a retrouvé son coup de foudre rencontré dans le bus la semaine dernière
Source : AFP
Chevaux équitation
Commentaires