Les députés alourdissent la « taxe soda » et gonflent le prix du paquet de cigarettes

1 728partages

Dans la nuit du mardi 17 au mercredi 18, les députés ont voté une modification de la «taxe soda» en fonction du taux de sucre afin de mieux lutter contre l’obésité.

Depuis 2013, les boissons contenant une quantité de sucres ajoutés sont taxés. Mais aujourd’hui, il s’agit d’élever la taxe en fonction de cette quantité de sucre pour chacune des boissons concernées : « L’objectif n’est pas d’avoir de l’argent en plus, mais d’avoir un dispositif plus intelligent et d’inciter les industriels à réduire le taux de sucre » explique Olivier Véran, député de l’Isère et rapporteur général de ce projet de loi.

Dès lors, les boissons ne seront plus taxées en dessous de 5 grammes de sucre pour 100 ml. Elles le seront au même niveau qu’aujourd’hui à partir de 5 grammes, deux fois plus qu’aujourd’hui au-dessus de 8 grammes et trois fois plus au-dessus de 10 grammes.

Crédit photo: Shutterstock / Sheila Fitzgerald

Cela signifie par exemple une hausse de 15% du prix d’une bouteille de Coca. La mesure doit encore être validée par l’Assemblée Nationale et, malgré quelques réticences, comme celle exprimée par Agnès Buzyn, ministre de la Santé, qui préfère « l’éducation à la santé », plutôt que « taxer les personnes les plus pauvres », plus consommatrices de boissons sucrées. La mesure fut finalement adoptée de manière consensuelle.

Autre mesure d’importance, celle concernant le prix du paquet de cigarettes qui continuera de monter. Le paquet coûtera un euro de plus à partir de mars 2018, de 50 centimes en avril et novembre 2019, plus 50 centimes en avril 2020 et enfin 40 centimes supplémentaires en novembre 2020. Une mesure qui devrait permettre à la Ministre de la Santé de voir son rêve d'une génération sans tabac s'exaucer dans les années à venir.

En vidéo : Une femme offre la guitare de ses rêves à un jeune garçon
Plus d'articles
Dernières news