Thaïlande : Coincés 9 jours dans une grotte, 12 enfants et leur coach ont enfin été retrouvés vivants

Par
1 288
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

En Thaïlande, après 9 jours de recherches intensives, les 12 enfants d'une équipe de football et leur coach ont été retrouvés "sains et saufs" ce lundi.

9 jours sans nourriture et en buvant de l'eau de pluie. Hier, les douze enfants âgés de 11 à 16 ans ont été retrouvés « sains et saufs ». C'est une équipe de plongeurs qui a retrouvé la petite équipe de foot à 3 km de l'entrée de la grotte. Maintenant que leur position est connue, une opération d'extraction se met en place, mais s'annonce, hélas, plus compliquée que prévu. Selon l'armée royale thaïlandaise, les enfants pourraient sortir d'ici un mois.

Une opération délicate

Depuis samedi, les secours répètent les opérations d'évacuation, sans vraiment connaître l'état de santé des petits sportifs. Restés enfermés près de dix jours dans un noir total et sans manger a un impact sur l'organisme non négligeable. Cette nuit, un médecin plongeur est allé ausculter les treize prisonniers de la grotte. Le médecin a mis près de quatre heures pour les examiner et deux heures pour faire le chemin retour, jusqu'au camp de base avancé, aménagé dans la grotte.

Malgré toute l'eau pompée et la boue évacuée pour créer un chemin, la grotte de Tham Luang reste un véritable labyrinthe. Deux options s'offrent aux secours  : la première est d'attendre que le niveau de l'eau baisse, une solution très compliquée alors que le pays est dans sa période de mousson. Soit apprendre aux enfants à plonger dans les tunnels étroits de la grotte, alors que certains ne savent pas nager.

Les premiers ravitaillements

Les secours s'organisent pour extraire l'équipe de football coincée dans la grotte/ Crédit : Tham Luang Rescue Operation Center via AP

Les plongeurs qui se relayent depuis hier, ont apporté des tubes de gel énergétique à manger, le seul aliment qui est conseillé pour le moment pour leur corps ayant manqué de nourriture et de lumière pendant plusieurs jours. De l'eau potable a été, aussi, distribuée pour remplacer l'eau de pluie qu'ils ont bu pendant ces 9 jours.

Hormis les premières vivres, les secours vont permettre aux enfants d'avoir un contact avec leurs familles par téléphone. Un câble est en train d'être installé pour que ce contact puisse rassurer les enfants comme leurs parents.

Commentaires