États Unis : la Californie vient d'interdire la vente d'animaux issus de l'élevage dans les animaleries, afin de renforcer les adoptions

Par
5 796
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La Californie vient d'interdire la vente d'animaux d'élevage dans les animaleries. Si ces établissements veulent continuer à fonctionner, ils devront désormais vendre exclusivement des animaux issus des refuges, de centres d'adoption ou d'opérations de sauvetage.

Ce nouveau texte fait de la Californie le premier État à promulguer une telle loi visant à réduire la souffrance animale au sein des élevages.

Un vendeur et une cliente dans une animalerie/Shutterstock

Cette mesure cherche avant tout à donner la priorité à l'adoption d'animaux orphelins ou abandonnés, afin de les sauver de l'euthanasie, plutôt que de faire naître davantage d'animaux dits « de race ». Mais pour les associations de défense des animaux, ces « puppy farms » (« fermes à chiots » en anglais) cachent un plus grave problème : les animaux y sont élevés de manière industrielle, parfois dans des conditions insalubres, et à grande échelle afin de finalement devenir des produits vivants à commercialiser.

De nombreuses personnes achètent des animaux d'élevage, alors que pendant ce temps les refuges sont parfois contraints d'euthanasier les animaux faute de demande suffisante pour les adopter : une situation absurde, à laquelle la Californie souhaite bien mettre un terme, en n'hésitant pas à employer la manière radicale

Cette semaine, la loi AB 485 régulant le sauvetage et l'adoption d'animaux de compagnie a été finalement approuvée par le Sénat de Californie à l'unanimité (38 votes en faveur et 0 contre). Pour entrer officiellement en vigueur, le texte doit encore passer par quelques formalités et être ratifiée par Jerry Brown, le gouverneur de Californie (Parti Démocrate), avant de retourner à l'Assemblée.

Chiens abandonnés dans le chenil d'un refuge/Shutterstock

« La majorité des Californiens sont d'accord avec nous sur le fait qu'il faut mettre un frein à l'élevage de masse d'animaux qui finissent par atterrir dans les refuges locaux, qui coûtent des centaines de milliers de dollars aux contribuables, pour être soignés et, éventuellement finissent euthanasiés faute de demande suffisante pour les adopter, » a déclaré la sénatrice Cathleen Galgian.

Trente-six localités de Californie, parmi lesquelles les villes de Sacramento, Los Angeles et San Francisco, ont d'ores et déjà mis en place des lois similaires en place à l'échelle municipale. Cependant, c'est la première fois qu'une telle législation est appliquée à un État tout entier.

« Nous avons déjà pu voir une industrie animalière florissante basée sur ce modèle alternatif qui consiste à se fournir directement dans les refuges », s'enthousiasme le Démocrate Matt Dababneh, membre de l'Assemblée de l'État de Californie.

Thor 4 : Natalie Portman incarnera le rôle de Thor
Source : Us News
Commentaires