Les niveaux de gaz à effet de serre ont atteint un nouveau record en 2017

Par
1 109
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Un récent rapport indique que les gaz à effet de serre ont atteint un niveau record en 2017.

La planète suffoque. Les niveaux de gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère ont en effet atteint un nouveau record en 2017. C’est ce que révèle ce jeudi un rapport alarmant qui sera au menu des discussions de la prochaine Cop 24.

Les gaz à effet de serre ont atteint un niveau record en 2017. Crédit photo : aapsky / Shutterstock

Publié par l'Organisation météorologique mondiale (WMO), rattachée aux Nations unies, ce rapport indique ainsi que le taux de dioxyde de carbone (CO2) a atteint l’an dernier 405,5 ppm (1 ppm = 1 mg par kg ou 1 gramme par tonne ou 1 ml par m3), contre 403,3 ppm en 2016 et 400,1 ppm en 2015.

« Sans la réduction rapide, le changement climatique aura de plus en plus d'impacts destructeurs (...) La fenêtre d'opportunités pour agir est presque fermée »

Très pessimiste, le rapport explique par ailleurs que cette tendance pourrait s’avérer irréversible et engendrerait ainsi, à terme, de dangereux changements climatiques, une inévitable montée des eaux couplée à l’acidification des océans, ou encore des phénomènes météorologiques extrêmes.

« La science est claire, sans la réduction rapide du CO2 et des autres gaz à effet de serre, le changement climatique aura de plus en plus d'impacts destructeurs et irréversibles sur la vie sur terre », déplore ainsi Petteri Taalas, secrétaire général de l’organisation.

« La fenêtre d'opportunités pour agir est presque fermée (…) La dernière fois que la planète a subi la même concentration en CO2 était il y a 3-5 millions d'années, quand la température était de 2-3°C plus élevée et le niveau de la mer dix à vingt mètres plus haut que maintenant », alerte-il encore.

Les raisons de cette inexorable augmentation des émissions de gaz à effet de serre sont connues de tous et sont toujours les mêmes : l’industrialisation, la consommation des énergies fossiles, l’agriculture intensive ainsi que la déforestation massive.

Les gaz à effet de serre ont atteint un niveau record en 2017. Crédit photo : GUNMANPHOTO / Shutterstock

Ce rapport de WMO ainsi qu’un second réalisé par l'UNEP (« United Nations Environment Programme ») serviront de socle pour les négociations de la prochaine Cop 24, organisée à Katowice (Pologne) du 3 au 14 décembre prochain. Le but de cette conférence étant de parvenir à limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, soit l’objectif déjà fixé lors de l’édition précédente, qui s'est tenue à Paris en 2015.

Pas gagné !

Source : France Info
Pollution Environnement Écologie ONU
Commentaires