Cette vidéo choc dénonce une image dégradante imposée aux femmes, au quotidien

Par
45 397
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

La publicité est une forme de communication dont le but est de fixer l'attention d'une cible visée (consommateur, utilisateur, usager, électeur, etc.) pour l'inciter à adopter un comportement souhaité. Depuis longtemps, les publicitaires utilisent la femme comme appât de consommation, mettant leurs atouts, leur corps et leur féminité en avant.

Mais dans certaines campagnes, la ligne jaune de la décence a été franchie. Parfois allant jusqu’à utiliser des images de la femme dégradantes pour marquer les esprits et faire parler de leurs marques.

Dans une campagne choc marquée du hashtag #WomenNotObjects (traduction : « des femmes, pas des objets »), ces dérives ont été pointées du doigt. Ce hashtag est aussi le nom de l’association derrière cette initiative, repérée par nos confrères du Huffington Post canadien.

Une association qui référence les allusions misogynes réduisant la femme en objet : elle dénonce les exemples donnés aux jeunes filles (chirurgie esthétique, pseudo idéal actuel du corps féminins, défis sexistes lancés sur les réseaux sociaux…), elle reproche les dérives générales d’internet sur le sujet ; et enfin, elle condamne la banalisation du viol, des agressions et de la violence faite aux femmes…

Découvrez la vidéo choc :
VIDEO : Le brevet des collèges reporté à cause de la canicule
Source : HuffingtonPost
Commentaires