Megxit : les princes Charles et William auraient-ils poussé Harry vers la sortie ?

Dans un livre consacré au prince Andrew, l’écrivain britannique Nigel Cawthorne accuse les princes Charles et William d’être à l’origine du Megxit.

Crédit Photo : AGENCE / BESTIMAGE

Publicité

Le prince Harry est-il victime des manigances de sa propre famille ?

C’’est en tout cas ce qu’affirme l’écrivain britannique Nigel Cawthorne. Dans son livre qui vient de paraître, l’auteur affirme que les princes William et Charles auraient précipité Harry vers la porte de sortie.

Souvenez-vous, il y a plusieurs mois Harry et son épouse Meghan Markle ont fait le choix de renoncer à leurs titres royaux.

« L'un des coups d'Etat silencieux les plus spectaculaires »

Selon l'auteur, l'officialisation du Megxit serait le résultat de « l'un des coups d'Etat silencieux les plus spectaculaires », orchestré par le prince Charles et de son fils aîné, William.

D’après la thèse de Nigel Cawthorne, les deux héritiers au trône auraient profité du scandale médiatique provoqué par l'interview du prince Andrew à la télévision pour se débarrasser une bonne fois pour toutes de Harry et du prince Andrew :

« Les deux héritiers ont trouvé une cause commune, celle de vouloir tailler sérieusement dans la monarchie, à commencer par leurs frères indépendants d'esprit, Andrew et Harry », écrit Nigel Cawthorne.

Avant d’ajouter : « Ils y vont clairement vu une opportunité de retirer non seulement à Andrew, mais aussi à Harry ses engagements royaux ».

Crédit Photo : Reuters

Sans surprise, cette théorie du complot ne risque pas de plaire à la reine Elizabeth II, déjà bien embêtée par les agissements de son fils cadet.

Pour rappel, le duc d’York est soupçonné d'être impliqué dans l'affaire Jeffrey Epstein, un homme d'affaires américain accusé de trafic sexuel sur mineures et qui s'est suicidé en prison en 2019.

Plus d'articles