Curvy Kate, la marque de lingerie qui crée vraiment des vêtements pour TOUTES les femmes... Cette campagne fait vraiment du bien !

Par
1 708
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Malgré la demande croissante et le changement de mentalités qui est en train de se produire quant à la demande de voir de la diversité dans les milieux de la mode et du mannequinât, encore peu de marques sont prêtes à faire un pas en avant et à faire de la diversité leur priorité. Ainsi, on a calculé que 21.8% seulement des modèles ayant apparu dans les dernières campagnes des grandes marques de la mode n’étaient pas blanches. Seulement 1.4% des mannequins étaient au dessus de la taille 40 (M) et zéro étaient handicapées.

La marque Britannique de lingerie Curvy Kate, cependant, cherche à inverser la vapeur. Spécialisée dans les vêtements intimes et les maillots de bain, Curvy Kate a érigé la diversité en valeur maîtresse, et en a fait une spécialité !
@curvy kate

“Nous savons que nos clientes ne se ressemblent pas tous les uns les autres… Alors pourquoi nos modèles devraient se ressembler ?” lance Hannah Isichei, la responsable presse et marketing de la marque. “La lingerie fine et de qualité n’est pas reservée à une petite élite de la société” ajoute-t-elle encore.


Voici quelques-uns des modèles de Curvy Kate…




TAYLOR CRISP, 21 ans

@curvy kate

Taylor souffre d’un complexe fémoro péronéo cubital, une maladie très rare qui se caractérise par une déformation osseuse au niveau de la cuisse, de la cheville et des avants-bras. Elle a aussi été amputée de la jambe, ce qui ne l’a pas empêchée de jouer à de nombreux sports tels que le football, le hockey et le basket. Malgré la rareté de sa maladie, elle dit ne pas avoir le sentiment d’ appartenir à une minorité car “tout le monde est différent d’une manière ou d’une autre”

STEPHANIA "EFFIE" VAN CLUYSEN, 21 ans

@curvy kate

Effie est née de sexe masculin, mais elle a pu réaliser une chirurgie en 2015. Cette jeune transgenre de 21 ans explique qu’au début, elle s’est attirée les foudres de nombreux “haters” à cause de son choix de changer de corps, mais qu’elle est contente d’avoir la force mentale de ne pas détester ces personnes en retour. “Si ils n’ont pas l’esprit assez ouvert pour m’accepter, c’est au final plutôt un problème pour eux, pas pour moi. Les gens ne sont pas obligés d’aimer cela, moi je m’aime comme je suis et c‘est tout ce qui importe.”


MEGAN JAYNE CRABBE, 23 ans

@curvy kate

“Je suis une ancienne anorexique, et à cause de cela, j’ai passé des années à me détester — en particulier mon corps.” Selon Megan, c’est une bataille épuisante de réussir à extraire cet état d’esprit de ses pensées et de se concentrer sur son bien-être. Aujourd’hui, elle est fière d’avoir survécu à sa maladie et d’avoir pu regagner du poids. Elle veut inspirer les autres et leur montrer qu’ils/elles peuvent réussir aussi bien qu’elle.



THERESE HANSSON, 25 ans

@curvy kate

Therese a commencé à perdre ses cheveux à cause d’une maladie auto-immune, l’alopecia areata, à l’âge de 15 ans. Au début, cela a été pour elle un véritable traumatisme… Pourtant elle a fini par choisir d’accepter pleinement sa maladie, et de ne pas la cacher. “Les gens qui souffrent d’alopecia ont tendance à la cacher en portant des perruques. Moi je pense au contraire qu’il faut pleinement l’accepter et ne pas se cacher, afin que les autres puissent voir cette maladie, la découvrir, la comprendre. Au final, je ne vais pas mourir — les choses pourraient être bien pire pour moi, vraiment.”




GEORGINA HORNE, 27 ans

@curvy kate

Georgina est une blogueuse et mannequin “grande taille” qui remporte un énorme succès, avec une côte de popularité incroyable sur le web (plus de 200, 000 followers). Pourtant, quand elle était plus jeune, elle s’est faite harceler et a subi des moqueries à cause de son poids. “Pourtant, j’étais bien plus maigre que maintenant quand j’y repense. Maintenant je revois les photos, et vraiment, je n’étais pas grosse, j’étais juste avec une belle poitrine et des fesses bien rondes.”




JOANNE LARBY, 28 ans

@curvy kate

Joanne es tune autre mannequin grande taille, même si elle a un gabarit bien différent de Georgina (ce qui montre bien que cette catégorie “grande taille” ne veut rien dire). “Quand j’ai commencé à ouvrir mon blog en Irlande, le mannequinât dit “grande taille” n’existait pas encore vraiment. Lors des conventions, j’étais toujours “la ronde” alors que vraiment, je ne suis pas si ronde que cela.”

GRACE VICTORY, 25 ans

@curvy kate

Grace est un mannequin grande taille et également une youtubeuse qui s’est donné pour mission de réconforter les femmes ayant des problèmes pour accepter leur corps. “On vous dira toujours que vous avez besoin d’être fine, de perdre du poids pour pouvoir un jour vous aimer, mais c’est totalement faux. S’aimer soi-même est avant tout un travail intérieur, que l’on soit fine ou pas.”
VIDEO :
Source : Cosmopolitan
Commentaires