Los Angeles : le maire annonce que l'eau et l'électricité seront coupées chez les fêtards

3 566partages

Depuis de longs mois, les États-Unis sont frappés de plein fouet par la crise sanitaire liée à la pandémie mondiale de Covid-19. Et la flambée du nombre de cas incite certains élus à prendre des mesures radicales pour lutter contre la propagation du virus.

Crédit : CBS News

Publicité

À Los Angeles par exemple, Eric Garcetti, le maire de la ville, vient d’annoncer que les autorités locales couperaient l’eau et l’électricité aux particuliers et aux entreprises qui continuent à organiser de manière régulière des rassemblements professionnels importants ou des fêtes privées. Cette nouvelle règle a été prévue pour entrer en vigueur ce vendredi 7 août et devrait largement dissuader celles et ceux qui ne respectaient pas la distanciation sociale ni le port du masque, faisant alors comme si de rien n’était.

Toutefois, Eric Garcetti précise que cette mesure concerne avant tout les personnes récidivistes et ainsi « déterminées à enfreindre les règles, déjà connues pour s'être engagées à plusieurs reprises dans de tels comportements. » Autrement dit, il n’y a priori aucun risque pour ceux qui n’abusent pas et suivent majoritairement les conseils prodigués par la municipalité. En revanche, le ton sera bien différent pour les individus récalcitrants. « Si le département de police de Los Angeles vérifie qu'un grand rassemblement a lieu dans une propriété, et que nous voyons ces propriétés récidiver maintes et maintes fois, ils fourniront un avis et lanceront le processus pour demander que le département de l'eau et de l'électricité coupe le service dans les 48 heures. En coupant l'alimentation, nous espérons ainsi fermer les lieux » a déclaré le maire de Los Angeles lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 5 août dernier.

L'une des politiques anti-coronavirus les plus agressives

En optant pour cette mesure particulièrement radicale, Eric Garcetti se place donc parmi les élus qui mettent en place les politiques les plus agressives en matière de combat contre la pandémie. Mais malheureusement, l’ampleur de la catastrophe sanitaire du pays oblige à durcir les règles. Notamment face au constat de la multiplication de fêtes géantes qui violent le respect des gestes barrières et ne participent clairement pas à l’enrayement du virus, en grande partie dues à la fermeture des bars et des boîtes de la ville. Résultat, les cas de coronavirus chez les 18-29 ans ont quadruplé entre juin et fin juillet à Los Angeles, de quoi alarmer les autorités et les pousser à agir.

Plus d'articles