« Le Crif fait de la politique, et moi j'ouvre mon coeur » : le fils de Mireille Knoll s'oppose au choix du Crif d'interdire la marche blanche au FN et aux Insoumis

Par
1 819
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Échapper à un génocide pour mourir sous les coups de l'antisémitisme de 2018. Voilà là une pensée collective, impossible à ôter de son esprit. « Échapper à la rafle du Vel d'hiv pour finir poignardée, brûlée, chez soi, dans le 11e arrondissement, 76 ans plus tard, par un héritier des SS : l'abomination. » a écrit Raphaël Glucksmann, le rédacteur en chef du Nouveau Magazine Littéraire, sur son Twitter.

Un destin tragique. Mireille Knoll, une octogénaire qui a échappé à la rafle du Vel d'Hiv en 1942, a succombé a 11 coups de couteau et aux brûlures, liées à l'incendie déclenché par ses deux meurtriers, le 23 mars. Cette femme de 85 ans, selon l'une de ses petites filles, Noa, « ne croyait pas au mal chez les gens ». Un crime à caractère antisémite, qui selon les enquêteurs, aurait été motivé par l'appât du gain. En effet, l'un des deux suspects aurait déclaré que Mireille Knoll était « juive, donc elle doit avoir de l'argent ».

Ce meurtre succédant à celui de Sarah Halimi, il y a un an, qui vivait également seule, agressée puis défenestrée, avait également suscité une très grande émotion de la part des Français. Cet autre drame, survenu le 23 mars, rassemble à nouveau. Un meurtre qui rassemble. Et, au contraire de ce qu'on a pu lire, il s'agit d'un drame qui concerne toute la nation. Tous les Français, qu'ils soient juifs, catholiques, musulmans ou athées. En ce sens, une marche blanche est organisée ce mercredi 28 mars, à 18h30 au départ de la place de la Nation.

Le Front National et la France Insoumise, pas les bienvenus ?

Alors que l'on parle de deuil collectif, le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) a jugé bon de s'octroyer le droit de décréter qui était le bienvenu ou non à cette marche blanche, censée rendre hommage à Mireille Knoll, sensée rassembler pour crier peines et colères. Pour le Crif, c'est clair, ni le Front National ni la France Insoumise n'ont leur place, se défendant avec les valeurs véhiculées par ces partis : « La surreprésentation des antisémites tant à l'extrême gauche qu'à l'extrême droite rend ces deux partis infréquentables. »

Le Front National n'a pas fait attendre sa réponse à cette interdiction. « Le Crif refuse que nous venions sinon je serais bien évidemment allée à cette marche blanche avec d'autres députés FN » déclarait alors Marine Le Pen à l'Agence France-Presse. Mardi, dans la soirée, le Front National publiait un communiqué en ce sens : « Nonobstant le message discriminatoire incompréhensible du Crif, le FN-RN, mouvement républicain respectueux des valeurs démocratiques, appelle ses adhérents et ses sympathisants à se joindre à la marche blanche organisée en hommage à Madame Mireille Knoll. »

Mais pour le fils de Mireille Knoll, il n'en est rien. Daniel Knoll, au micro de RMC, a déclaré qu'il appelle « tout le monde. Je dis bien tout le monde. Les gens qui ont une mère peuvent me comprendre, or tout le monde a une mère ». En ce sens il a déploré le caractère politique de la volonté du Crif : « Le Crif fait de la politique, et moi j'ouvre mon cœur. (...) C'est insupportable, aujourd'hui en France, de savoir que quelqu'un peut mourir comme ça, de cette façon aussi affreuse (...) Il n'y a pas de limite, moi je suis contre les limites. »

Après ces déclarations, Jean-Luc Mélenchon a fait savoir qu'il participerait quand même à la marche ce mercredi 28 mars, à l'instar du Front National qui a communiqué à ce sujet : « Marine Le Pen, les députés et élus du Front national, ainsi que de très nombreux militants, marqués par ce meurtre infâme, participeront à la marche blanche organisée à Paris en mémoire de Mme Knoll », une décision motivée par les propos emplis de tolérance du fils de Mireille Knoll.

Pour rappel, la marche blanche est prévue ce mercredi 23 mars à 18h30. Son départ se fera sur la place de la Nation. Le plus grand nombre est attendu.

Les détenus peuvent s'occuper de chats dans cette prison, une manière de reprendre confiance en eux
Source : RMC
Hommage Meurtre
Commentaires