À seulement 14 ans, elle est la plus jeune bachelière de France, décrochant le diplôme avec mention et un 20/20 au grand oral

12Kpartages
Bouton whatsapp

Les résultats du baccalauréat sont tombés ce mardi 6 juillet et parmi les élèves reçus à l’examen figurait une certaine Odycée, 14 ans, plus jeune bachelière de France.

Odycée Durupt attendait ses résultats du Bac avec peut-être plus d’impatience que les autres lycéen·nes !

Il faut dire que cette élève scolarisée au lycée Louis-Aragon d’Héricourt (Haute Saône), n’est pas une écolière comme les autres. Âgée seulement de 14 ans, elle était en effet la plus jeune candidate du pays. De quoi attirer la curiosité !

Alors lorsque le verdict est tombé, le stress a vite laissé place au soulagement et à la joie pour la jeune adolescente qui a décroché son bac avec une mention assez bien.

Crédit photo : Est Républicain / Sandrine Lassus

14 ans et déjà diplômée : voici Odycée Durupt, plus jeune bachelière de France

Plus jeune bachelière de France, elle a ainsi obtenu la moyenne de 13,66 mais surtout un impressionnant 20/20 à son grand oral, lors duquel elle a planché sur les effets de la cocaïne sur le cerveau.

Pas mal pour une élève qui, de son propre aveu « n’aime pas l’école » comme elle le confiait le mois dernier à nos confrères de France Bleu.

Un sentiment qui s’explique sûrement par son parcours scolaire, marqué par un profond ennui dû à sa précocité.

Odycée, qui savait lire dès l’âge de 3 ans et demi, a ainsi sauté trois classes (la grande section, le CE2 puis une partie de la troisième) mais les choses n’ont pas toujours été si simples, car il a fallu batailler avec certains professeurs pour faire accepter cette différence et notamment en 4e, une année scolaire durant laquelle la jeune ado a failli tout lâcher.

« C'était trop facile, je m'ennuyais et du coup je ne bossais jamais, raconte la jeune fille. J'ai dit à ma maman que si ça ne changeait pas, je me déscolariserais parce que je m'ennuyais trop. », racontait-elle ainsi récemment.

Crédit photo : capture d'écran / France 3

Elle a finalement obtenu gain de cause au bout d’un an, alors qu’elle se trouvait en classe de troisième, étant directement admise en seconde, non sans avoir passé de nombreux tests avec des psychologues qui ont notamment révélé qu’elle possédait un QI de… 162.

Reconnue Haut potentiel Intellectuel (HPI), Odycée semble avoir vraiment tout pour elle puisqu’elle a également été élue Miss 13/15 Franche-Comté en mai dernier (photo ci-dessous) et a même participé aux championnats de France jeunes de badminton en novembre 2021.

Crédit photo : Antoine Laroche

Avec son bac en poche, elle s’apprête désormais à entrer à la faculté de psychologie de Besançon pour y préparer une licence puis un master de sciences criminelles afin de devenir un jour criminologue.

Un parcours qui force le respect !

Bouton whatsapp